Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2017 6 25 /02 /février /2017 10:26
Lionel Paillardin, président d'Ecoles et Territoire,  venu spécialement des Hautes-Alpes pour s'adresser aux maires des P.A.

Lionel Paillardin, président d'Ecoles et Territoire, venu spécialement des Hautes-Alpes pour s'adresser aux maires des P.A.

"Tout repose sur la volonté des élus et leur capacité à s'unir et à réagir"

Juste après l'assemblée des maires ruraux des PA, qui s'était tenue à Navarrenx le 7 janvier dernier, un colloque sur l'avenir des écoles rurales fut organisé, en présence de Lionel Paillardin, fondateur de l'association Ecoles et Territoire, entouré de Jean-Claude Larco et de Gilbert Lavie (1). Suite à ce colloque et fort des éléments recueillis, plusieurs membres du collectif de Défense des Ecoles Rurales du 64 se sont retrouvés pour faire le point et pour organiser une information.

Dans un communiqué ils indiquent que Lionel Paillardin "a tout d'abord déploré que la fermeture des petites écoles soit l'objectif de tous les gouvernements qui se sont succédé depuis 30 ans, et que cette volonté ne reposait sur aucune justification établie mais seulement sur des convictions et des idéologies comptables !"

Le collectif constate "que l'on va vers la disparition à moyen terme de toutes les petites écoles qui seront remplacées par les groupes scolaires des chefs-lieux de canton."

Lionel Paillardin a dénoncé "les méthodes, les astuces et les stratégies déployées par l'administration pour arriver à ses fins". Il affirma que les ruraux pouvaient résister et gagner. Il lança à son auditoire : "Tout repose sur la volonté des élus et à leur capacité de s'unir et agir". Le collectif 64 veut donc, sur la lancée,  intensifier la mobilisation et la communication. En s'appuyant sur les conseils du mouvement Ecoles et Territoire dont le président Lionel Paillardin, "devenu le spécialiste des actions juridiques contre les décisions de l'administration, accompagne nombre de mairies et collectivités dans des actions devant le tribunal administratif et a déjà gagné de nombreuses procédures".

Le collectif organise donc la résistance pour défendre "la qualité de vie dans les villages, et éviter les déserts ruraux avec des écoles à 10 ou 20 km".

Jean Sarsiat

(1) Jean-Claude Larco (tél. 06 60 45 03 06), maire d'Araujuzon, est le porte-parole du Collectif de Défense de l'Ecole Rurale du 64 ; Gilbert Lavie, premier adjoint au maire de Cardesse est membre de l'ADERP64 (Association de Défense de l'Ecole Rurale publique du 64)

  80 maires ruraux ruraux étaient présents à l'assemblée générale du 7 janvier :

Voir : http://www.paysdesgaves.com/2017/02/maires-ruraux-des-p.a.en-assemblee.html

 

-o-

Lire également journal Sud-Ouest du 25 février 2017, page Pays des Gaves

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Sarsiat - dans Navarrenx
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ce pays des gaves où il fait si bon vivre
  • Ce  pays des gaves où il fait si bon vivre
  • : Au coeur des Pyrénées-Atlantiques, entre montagne et mer, le long des belles rivières pyrénéennes que sont les gaves, ce coin du Béarn et du Pays basque au riche patrimoine (6 cités médiévales et les vignobles des appelations Jurançon et Béarn, dans un rayon de 20 km) est un petit paradis que nous vous invitons à découvrir ou à redécouvrir
  • Contact

Profil

  • Jean Sarsiat
  • Journaliste
Téléphone : 06 71 81 90 87
sarsiat3@aol.com
  • Journaliste Téléphone : 06 71 81 90 87 sarsiat3@aol.com

Gîtes/Meublés de tourisme

Recherche