Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juillet 2018 5 20 /07 /juillet /2018 15:43

De la rue Saint Pierre à l'église Saint Pierre, Jean-Claude Gracia a fait, jeudi, son dernier voyage. Il avait 85 ans.

Un enregistrement de "Il Silenzio" magistralement joué à la trompette salua l'entrée du cercueil dans l'église où un drapeau de l'Harmonie municipale avait été hissé dans le choeur.  

"Le sablier du temps qui passe s'est écoulé". Dans son homélie l'abbé Pierre Lahon développa la parabole du semeur. Des grains de blé, Jean-Claude Gracia en a semé tout au long de sa vie. On en a eu une belle illustration par la présence,  au fond de l'église, d'un groupe de jeunes musiciens, arborant le tee shirt  Lous Gaouyous, venu se recueillir pour rendre hommage à celui qui, il y a 55 ans, avait créé la réputé banda d'Orthez.

Tout au long de sa vie professionnelle, associative, politique, culturelle, Jean-Claude Gracia fut un homme d'engagements, un bâtisseur, dans un esprit de solidarité et d'amitié.

Avant que débute la cérémonie religieuse, deux de ses fidèles amis, René Ricarrère maire honoraire d'Orthez et président de l'association LGV-Orthez-Oui, et Jean Darraspen, maire de Tilh, prirent la parole pour évoquer la carrière et la personnalité du défunt. Nous reproduisons, ci-dessous, l'intégralité de ces 2 discours.

Rappelons que Jean-Claude Gracia fit partie, il y a un peu plus de 10 ans, du groupe qui fonda LGV-Orthez-Oui, association dont il était un membre éminent du bureau.

Lire le compte-rendu complet et les 2 discours dans :

http://lgv-orthez-oui.over-blog.com/2018/07/orthez.html

 

En 2013, pour les 50 ans de la banda, Jean-Claude Gracia avait repris la baguette pour diriger le groupe, lors de la réception à la mairie (photo archives Jean Sarsiat)

En 2013, pour les 50 ans de la banda, Jean-Claude Gracia avait repris la baguette pour diriger le groupe, lors de la réception à la mairie (photo archives Jean Sarsiat)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Ce pays des gaves où il fait si bon vivre
  • : Au coeur des Pyrénées-Atlantiques, entre montagne et mer, le long des belles rivières pyrénéennes que sont les gaves, ce coin du Béarn et du Pays basque au riche patrimoine (6 cités médiévales et les vignobles des appelations Jurançon et Béarn, dans un rayon de 20 km) est un petit paradis que nous vous invitons à découvrir ou à redécouvrir
  • Contact

Profil

  • Jean Sarsiat
  • Journaliste
Téléphone : 06 71 81 90 87
              sarsiat3@aol.com
  • Journaliste Téléphone : 06 71 81 90 87 sarsiat3@aol.com

Gîtes/Meublés de tourisme

Recherche