Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 19:25

Avec "Tonton Georges" , que du bonheur !

Déjà présent l'an dernier, pour la première édition du festival Brassens "Il suffit de passer le pont", Tonton Georges Trio était , à nouveau,  à  l'affiche. La participation de Pierre Aparicio, Philippe Charlot, Jean-Pierre-Lacroix, une voix, une contre-basse et trois guitares,  est pour les organisateurs une assurance tout risque. Avec Tonton Georges c'est le plein du chapiteau assuré.
Le trio a été à la hauteur de sa réputation comme en témoignèrent les trois rappels sollicités, avec une rare ferveur, par le public... Tonton Georges peut revenir l'an prochain, il aura toujours autant de succès.

















Pierre et Willy, pari gagné ! 
Se produire, dans le "Zénith" de Puyoo, après Tonton Georges, ce n'était pas évident ! Après avoir pleinement et intensément communié avec le réputé trio Aparicio-Charlot-Lacroix, le public s'apprétait à quitter la salle pour prendre l'air. Mais dès les premières notes de Pierre et Willy, les spectateurs emportés par les mélodies du jeune trio ne décrochèrent  pas et profitèrent  du spectacle jusqu'au bout de l'après-midi.. . C'est ce qu'on appelle un beau succès populaire qui conforte ce festival puyolais dont le  succès est appelé à s'amplifier encore dans les années avenir.









Enrique Andreu chante Brassens
Parolier de Patricia Kaas notamment, Enrique Andreu se lance dans le tour de chant. Il a ouvert le spectacle de l'après-midi

Les petits écoliers aussi

La VI° République a animé le repas



















Los Amics purmers, de Sault-de-Navailles, ont poursui leur récital  autour de la buvette. Le maire de Puyoo Michel Labourdette (également président de la communauté de communes d'Orthez) s'est joint à eux pour interpréter Brassens... en béarnais

 

Scène ouverte le matin


Aurélie Champagne accompagnée à la guitare par Jacques Canet

La Cie Francis Lagouardille

Le groupe Musicap


Les chansons à texte de la chorale de Peyrehorade

Christine Bordry


Eric Mesli

Les Toutilusitu

Jacques Canet

Eric Fournier


Philippe Dodane et Pierre Hargoues-Turon


J. Peès-Lahon, Robert Barère,et  Hélène Arrizi

Trio improvisé sous le yeux de Francis Lagouardille


Les Comélodiens de Sault-de-Navailles
La chorale saultoise, Les Comélodiens  dirigés par Isabelle Toullet








LOS AMICS PURMERS
 Le goupe "Los Amics prumers"  composé  de quelques membres  de la chorale les Comélodiens, s'est constitué pour le festival Brassens. Au programme, une adaptation en béarnais (signée Marie-Jo Hustaix-Etcheverry) de chansons de Georges Brassens. Cette très originale initiative a été couronnée de succès. Ce fut un des temps forts de cette journée de Puyoo. Le public a été ravi !



"Poésie tranquille" des élus Puyolais
Entre Tonton Georges et Pierre et Willy, l' intermède assuré ... par le conseil muncipal de Puyoo autour de son maire Michel Labourdette, qui a chanté l'un des plus grands succès de Brassens. Le public fredonna en choeur le refrain : "Quand Margot dégrafait son corsage..."






"Amitié et partage"
De l'or dans la bouteille et du soleil dans les coeurs : la vigneronne Gisèle Bordenave a sorti une cuvée spéciale en l'honneur du festival Brassens. La devise du domaine de Gisèle et André Bordenave, de Monein, n'est-elle pas "Amitié et partage" ?


En voiture pour le festival Brassens 2010 !  Rendez-vous est pris. Ce sera la troisième édition, et, déjà, le succès assuré...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Sarsiat - dans Orthez
commenter cet article

commentaires

Fany 21/05/2009 20:01

C'est toujours un plaisir de visiter ce site.
Très belles photos de Tonton Georges, il ne manque plus que le son et on s'y croirait!

"Jipé" Bonnacié 20/05/2009 21:48

J'ai été très heureux de voir, dans ton excellent reportage, Pierre Aparicio, de "Tonton Georges Trio", que je vois trop rarement à Pau et avec qui nous avions monté le premier orchestre du lycée d'Orthez en 1961 !!! Souvenirs, souvenirs !

Présentation

  • : Ce pays des gaves où il fait si bon vivre
  • Ce  pays des gaves où il fait si bon vivre
  • : Au coeur des Pyrénées-Atlantiques, entre montagne et mer, le long des belles rivières pyrénéennes que sont les gaves, ce coin du Béarn et du Pays basque au riche patrimoine (6 cités médiévales et les vignobles des appelations Jurançon et Béarn, dans un rayon de 20 km) est un petit paradis que nous vous invitons à découvrir ou à redécouvrir
  • Contact

Profil

  • Jean Sarsiat
  • Journaliste
Téléphone : 06 71 81 90 87
sarsiat3@aol.com
  • Journaliste Téléphone : 06 71 81 90 87 sarsiat3@aol.com

Gîtes/Meublés de tourisme

Recherche