Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 20:10

Plus que de longs discours, ces photos  prises en gare d'Orthez, montrent l'importance et l'utilité des arrêts TGV dans ce coin de Béarn, au centre de Pyrénées-Atlantiques.

Et il suffit d'interroger notamment les étudiants en partance vers Bordeaux, Tours ou Paris, pour se rendre compte à quel point  ils tiennent à leur TGV. Ils se disent même prêts à monter au créneau pour se faire entendre et comprendre, si par cas il était envisagé,  à l'avenir, de supprimer ce service public, et  d'obliger  ainsi les  étudiants et autres usagers à aller chercher une gare TGV, 40 ou 50 km plus loin .

Dans le Béarn des gaves  et la Soule voisine,  la mobilisation et la détermination sont sur la bonne voie, avec le souci d'éviter  certaines querelles et bisbilles politiciennes et personnelles  qui n'ont d'autre  finalité que de court-circuiter la gare d'Orthez.

Au plan politique, un large consensus se dégage en faveur d'Orthez au coeur du bassin Lacq-Orthez Béarn des gaves et pays de Soule.
Les  sections  du Parti socialiste d'Orthez et  de Mauléon-Soule demandent clairement que la future LGV passe par Orthez.
Idem pour le Modem tout comme  la section cantonale d'Orthez du parti radical,
 qui apportent  tout leur  appui au collectif LGV-Orthez-Oui conduit par René Ricarrère, conseiller régional et ancien maire d'Orthez.

Le conseil municipal d'Orthez , sous l'impulsion de son maire Bernard Molères, et du premier adjoint Emmanuel Hanon,  a déjà voté,  à l'unanimité, une motion pour demander que la ligne Dax-Orthez-Pau soit inscrite dans le dispositif LGV "avec passage et arrêt  des TGV à Orthez".  Une motion contenue sur une page dans laquelle  à quatre reprise il est fait mention de développement  (développement économique du pays d'Orthez, développement économique du Béarn, développement des voies de communication, développement de la gare d'Orthez et de celle de Puyoo).
La communauté de communes de Sauveterre-de-Béarn a également délibéré en faveur de la gare LGV d'Orthez et de nombreuses autres communes  ont pris ou sont en train de prendre la même initiative en votant un texte soumis par le collectif qui, par ailleurs, a déjà  dépassé  le cap des 1000 signatures !

Pour la clarté du débat, rappelons qu'il n'y a pas comme certains le disent, un projet de tracé qui passerait par Pau et un autre qui passerait  par Orthez..
-Il y a un projet défendu par la CCI de Pau-Béarn et par quelques leaders politiques départementaux (qui apparemment ne sont pas suivis par leur base)  qui passe par Pau  mais  qui laisse Orthez de côté.
-Il y a un projet impulsé par le collectif et qui fédère de plus en plus de monde, de tous bords et de tous horizons,  qui passe par Orthez ET  par Pau.

"La LGV un rendez-vous historique"

Le collectif va prochainement se transformer en association. L'un de ses membres, Jean-Alain Laplace, chef d'entreprise, président d'honneur de Lacq-Plus, prépare un dossier économique pour ouvrir  des perspectives, dans le cadre de la future LGV. Des pistes dont pourraient bénéficier  les friches industrielles du secteur de la gare d'Orthez..
Profondément attaché à sa ville d'Orthez et au bassin industriel Lacq-Orthez-Béarn des gaves, Jean-Alain Laplace, estime que, dans l'esprit d'un aménagement cohérent du territoire,  Orthez "a un rôle de territoire médian à jouer entre Pau et Bayonne au centre du département". Et d'ajouter : "Dans les années 60, avec le gisement de Lacq, Orthez a loupé un important rendez-vous.  La LGV nous offre l'occasion d' un deuxième rendez-vous avec l'histoire. Je serais désolé de le rater !"

Ne le ratons pas !

J.S.

Pour voir le reportage photo sur les friches industrielles ainsi qu'un article  de la CCI datant du début des années 80, portant sur le l'activité industrielle d'Orthez-Salies, cliquer ici  :
GARE D'ORTHEZ : DES HECTARES DE FRICHES INDUSTRIELLES QUI NE DEMANDENT QU'A REVIVRE !







Dimanche, que ce soit à 15 heures ou à 18 heures, il y avait  beaucoup de monde à l'arrêt TGV en gare d'Orthez.


-

ECONOMIE : LES DEUX IMPORTANTES  RENCONTRES DU   COLLECTIF EN JUILLET DERNIER



Petite piqûre de rappel : le collectif lgv-orthez-oui, a rencontré le 2 juillet dernier, à Lacq, François Virely, directeur de la SOBEGI et président de Lacq-Plus ce qui a donné lieu, en présence de Jean-Alain Laplace, président d'honneur de Lacq-Plus,  à un échange fructueux sur le bassin d'emploi  Lacq-Orthez et le futur tracé de la LGV.

Le 30 juillet, c'est Frédéric Perrière, directeur des études à Rédeau Ferré de France qui a été accueillir par le collectif pour visiter la gare et prendre connaissance des friches industrielles autour de la gare, sur les deux rives du gave, qui pourraient ouvrir des perspectives de développement économique.
Frédéric  Perrière, répondant aux questions des journalistes, affirma que "Pau-Bordeaux" en 35 minutes c'est impossible.

A Lacq, rencontre du collectif avec François Virely, directeur de la SOBEGI et président de Lacq-Plus


Frédéric Perrière, directeur des Etudes à Réseau Ferré de France, venu visiter la gare d'Orthez et les friches industrielles,  à l'invitation du collectif








-

EN GARE D'ORTHEZ UN  VENDREDI APRES-MIDI

Quelques clichés qui traduisent la vitalité de la gare du païs d'Ortes






Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Sarsiat - dans Orthez
commenter cet article

commentaires

Anonyme 29/10/2009 12:30


Le collectif lgv-orthez-oui devrait organiser une reunion à SALIES aussi


anonyme 29/10/2009 10:25


le collectif devrait veir faire une reunion a SALIES aussi


ANONYME 29/10/2009 10:21



Le collectif devrait venir faire une reunion a salies aussi



Paulux 28/10/2009 21:34


Bayonne-Toulouse en TGV en passant par Orthez et Pau. C'est la logique meme. Imposer un crochet par MontdeMarsan, c pour faire plaisir a qui ? On va en parler pendant la campagne des Régionale


Peïo 24/10/2009 22:09


Je tombe sur votre site par hasard. Très bien. sauf qua vous focalisez sura la PAu-BOrdeaux.
 Je suis ce dossier avec intéret. Pourqoi tjours parler de l'axe nord sud, l'axe est-ouest est tout aussi important. Pour aller de Bayonne à Toulouse (ou Pau) le passage par orthez de la ligne
TGV est INCONTOURNABLE.
Il n'y a que les UMP.S.  Gougy-Habib- De Stampa à vouloir nous faire passer ... par Hagetmau !!!
















COMMERCANT SALISIEN 23/10/2009 19:56


LGV-ORTHEZ-OUI OUI OUI OUI OUI !
IMPORTANT POUR ORTHEZ MAIS ENCORE PLUS  POUR SALIES ! BRAVO ET MERCI RENE RICARRERE DE DEFENDRE NOS INTERETS TOURISTIQUES DONC ECONOMIQUES. TOUS  LES COMMERCANTS DE SALIES SONT AVEC VOUS, C'EST CERTAIN  !


Gildard 22/10/2009 08:06


Pour Orthez la LGV est une chance indispensable à son développement.
Sinon la ville redeviendra un gros bourg rural, comme dans le bon vieux temps !
Eric Gildard
Ancien adjoint au maire et ancien président de l'OT/SI d'Orthez


lavignotte daniel 29/09/2009 14:29



Belles photos....
Daniel
Commentaires aussi et "friches orthez" aussi....



Présentation

  • : Ce pays des gaves où il fait si bon vivre
  • Ce  pays des gaves où il fait si bon vivre
  • : Au coeur des Pyrénées-Atlantiques, entre montagne et mer, le long des belles rivières pyrénéennes que sont les gaves, ce coin du Béarn et du Pays basque au riche patrimoine (6 cités médiévales et les vignobles des appelations Jurançon et Béarn, dans un rayon de 20 km) est un petit paradis que nous vous invitons à découvrir ou à redécouvrir
  • Contact

Profil

  • Jean Sarsiat
  • Journaliste
Téléphone : 06 71 81 90 87
sarsiat3@aol.com
  • Journaliste Téléphone : 06 71 81 90 87 sarsiat3@aol.com

Gîtes/Meublés de tourisme

Recherche