Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 15:32

LES ANNEES MAISO

L
'Oustaü dou Saleys a le privilège de présenter 40 ans de vie salisienne grâce aux archives personnelles confiées, l'espace d'une expo, par Maiso.

Maiso (Edmond Maisonnave) fut de 1963 à 2003 correspondant du journal Sud-Ouest dans la cité de sel.
Il a, au fil des années, minutieusement  classé et légendé ses photos dont il effectuait les tirages dans le laboratoire de l'agence Sud-Ouest d'Orthez.
En 40 ans, il a, ainsi, archivé et remarquablement conservé,  des milliers de photos.

"Ce riche patrimoine photographique constitue un précieux trésor, et, grâce à l'amabilité de notre ami Maiso  les Salisiens vont pouvoir en profiter jusqu'au 10 octobre"  déclara, au moment du vernissage, Philippe Villaine, président de l'association l'Oustaü dou Saleys, qui, avec son équipe de bénévoles, a mis en scène cette exposition présentée sur 15 panneaux (répertoriés par thèmes) tandis qu'une quinzaine d'albums sont à la disposition du public.

Olivier Plagnol, directeur de l'édition Béarn et Soule de Sud-Ouest, souligna à son tour "qu'il était rare qu'un correspondant local officie aussi longtemps, et qu'il était  vraiment exceptionnel de découvrir des archives de cette importance".  Il félicita  chaleureusement le photographe Maiso et en profita pour mettre en évidence  "le travail  des correspondants qui sont un maillon essentiel  du journal".

Le maire et conseiller général Claude Serres-Cousiné  se déclara agréablement surpris de la qualité mais aussi de l'intérêt de cette expo pour la ville de Salies : "Une photo est un instant qui s'arrête, une vie qui s'en va. L'impact d'une photo peut être plus fort que le  texte. Maiso, avec son talent et son énergie, et grâce à la  parfaite connaissance de sa ville, a su faire parler ses photos !  Nous lui disons merci."

Dès son ouverture, l'expo a attiré un nombre record de visiteurs. Le vernissage a été une belle  réussite.
Un seul regret : Maiso n'était pas là ! Suite  à quelques petits ennuis de santé il a été, voici quelques temps, hospitalisé, mais il sera rapidement et complètement  remis sur pied. 
 Il  était représenté par son épouse Monique et c'est elle qui a bénéficié des applaudissements, qui a reçu les félicitations, les encouragements, et aussi, les voeux de prompt  rétablissement,  qu'elle a transmis, avec un évident plaisir, et beaucoup d'émotion,  le soir même à son cher mari. 

J.S.

EXPO MAISO : ouverte jusqu'au 10 octobre, de 14h30 à 18h30, à l'Oustaü dou Saleys. Entrée libre































































-

Maiso de Salies !

Des images simples, authentiques, qui sont le reflet des grands et des petits évènements de la vie quotidienne de Salies-de-Béarn. Elles ont pour auteur Edmond Maisonnave, plus connu sous le pseudo de Maiso, une signature qui, durant 40 ans, a rythmé la chronique locale du journal Sud-Ouest.

Apercevoir Maiso arrivant au guidon de sa fameuse  mobylette signifiait forcément qu’un événement de la vie locale se tramait dans le coin. Il ne restait plus qu’à ouvrir le journal le lendemain pour savoir.


Laissez passer la mobylette! En 40 ans, Maiso a usé 8 mobylettes ! C’était son moyen de locomotion, pratique et rapide, qu’il enfourchait pour sillonner Salies et son canton. C’était aussi son laissez-passer. « Quant j’allais sur un fait divers, ça me permettait de me faufiler jusqu’au pied de l’accident pour prendre la photo. Les gendarmes et pompiers voyaient arriver un type en mobylette, il savaient que c’était moi ! ».


Il n’y a pas grand chose à ajouter aux mots de Jean-François Lemoîne, l’ancien P.D.G. de Sud-Ouest : « Je vous présente Maiso, un pilier de notre journal », avait-il dit, en juin 1997, à une dame au nom truffé de particules, qui accueillait dans son château de Saint-Emilion  la fête des correspondants de Sud-Ouest.

Maiso, a toujours été un correspondant de presse dévoué, disponible, rigoureux, exigeant avec lui-même.. et avec les autres ! Allez,  on peut le dire, il a aussi un sacré caractère et ne manque pas une occasion de râler. "Ce sont les petits  défauts... de ses qualités" concèdent ses amis. 
En effet, l'homme n'est pas toujours commode. Certains s'en souviennent. "Quand je suis persuadé d'avoir raison, on ne peut rien m'imposer." C'est comme ça. Maiso tient à son indépendance et à ses certitudes. Mais au-delà de ses prises de bec ou de ses humeurs, il aime les Salisiens et porte Salies dans son coeur.

A la retraite depuis 2003, il  n’en continue pas moins à s’adonner à la photo. Pour son plaisir. C’est sa passion ! 
Lors de ses balades le long du Saleys,  en mobylette bien sûr, ou dans le Pays-Basque voisin, au volant de sa voiture, il garde  l’appareil photo à portée de main, pour  fixer dans la boîte ses coups de cœur, que ce soit un beau paysage qui se présente ou une scène de vie qu’il a le réflexe de saisir. Maiso toujours bon pied et bon œil ! L’œil vif et curieux du photographe.

Il s’est mis au numérique, bien évidemment ! A 74 ans , il vient même de s’acheter un ordinateur et commence à maîtriser la souris avec l’aide (indispensable) de son aimable épouse Monique.

Maiso, plus photographe que jamais, continue à mitrailler.  Il a encore beaucoup de pages à garnir dans l'album photo et beaucoup d'espace à remplir dans le disque dur de son ordinateur.  Il est bien parti pour user une neuvième mobylette !

Jean Sarsiat


Ici, Maiso avec votre serviteur, en reportage sur le green du golf de Salies-de-Béarn




Maiso toujours bien entouré  : ici, à Salies, lors de la réunion annuelle (autour d'une bonne table) de l'agence Sud-Ouest d'Orthez avec les secrétaires de rédaction  de  l'édition Béarn-et-Soule,  Valérie Pras et  Delphine Coppé

















Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Sarsiat - dans Mourenx-Pays de Lacq
commenter cet article

commentaires

Micheline Ibanès Delrue 16/12/2014 19:12


MAISO, jamais je ne t'oublierais !!tes conseils m'ont toujurs aidés à me mettre sur raille !!!


He ? pour une Micheline ??? mille pensées tendres.

Micheline Ibanès Delrue 16/12/2014 12:56


Bonjour Maiso bonjour Jean,


je suis sur la photo de notre rencontre (((((repas )))) sympa !!! Michelinbe Ibanès


correspondante de Presse en 1997 pour Sauvetrre de Béarn ....la photo a été prise à Salies.


Très surprise de m'être vue dans les archives de MAISO !!!! le photo doit êtr de 1996...


les cheveux frisés et en tenue blanche

Un Parisien de Salies 04/10/2009 10:53


Ce sacré Maiso, toujours le nez dans le guidon (de la mobylette). Toujours en première ligne. Quand j'étais collégiens, j'étais émerveillé par son bel appareil photo.
"Paysdesgaves.com" m'apporte une bouffée d'oxygène  pour m'aider à mieux supporter la vie parisienne. Pour rêver de ce beau pays des gaves. Vivement mon retour à Salies...


Manu 03/10/2009 23:24


Je suis bien daccord avec Claude : "une photo est un moment qui s'arrête". Les photographes sont légions, les numériques démocratisant ces instants hors du temps. Peu savent cependant mettre en
valeur ces "morceaux" de temps, immortalisant un instant, ses acteurs, son importance... Une image vaut parfois une bonne "plume". Merci Jean de nous faire (re)découvrir Maiso. Merci
à vous d'être ces bonnes plumes imagées. L'image est essentielle pour un lieu, un territoire : vous en êtes de bons ambassadeurs.


LALANNE-COUCHOT Danièle 03/10/2009 19:58



Maiso est une figure incontournable de Salies : grace à ses photos, il est la mémoire de Salies.
Je l'apprécie beaucoup : il a toujours un mot gentil.
Il me semble que sur la dernière photo, il y a Nicole de l'agence d'Orthez...
Adechats Jean.
Dany.



Présentation

  • : Ce pays des gaves où il fait si bon vivre
  • Ce  pays des gaves où il fait si bon vivre
  • : Au coeur des Pyrénées-Atlantiques, entre montagne et mer, le long des belles rivières pyrénéennes que sont les gaves, ce coin du Béarn et du Pays basque au riche patrimoine (6 cités médiévales et les vignobles des appelations Jurançon et Béarn, dans un rayon de 20 km) est un petit paradis que nous vous invitons à découvrir ou à redécouvrir
  • Contact

Profil

  • Jean Sarsiat
  • Journaliste
Téléphone : 06 71 81 90 87
sarsiat3@aol.com
  • Journaliste Téléphone : 06 71 81 90 87 sarsiat3@aol.com

Gîtes/Meublés de tourisme

Recherche