Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 novembre 2020 3 25 /11 /novembre /2020 13:02

Le conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques a lancé son premier budget participatif pour donner un coup de pouce à des projets qui sont à la recherche de financements. Une enveloppe de 1,5 million d'€uros avait  été votée à cet effet en février 2020.

On ne peut que se louer de cette excellente initiative qui apporte un rayon de soleil et d'espoir en ces temps troublés par la crise sanitaire. Associations et particuliers ont fait preuve de créativité et ont déposé les dossiers. 319 au total ont été retenus sur les 398 présentés. On a pu observer un rush final de 200 dépôts dans les derniers jours avant la clôture. 

60% des dossiers concernent la partie Béarn, 40% le Pays Basque. Les thèmes de l'environnement (27%), de la solidarité (20%) et du développement territorial (13%) viennent en tête. Suivent le sport, la culture, le déplacements et l'éducation. Les porteurs de projets : 233 associations à but non lucratif ; 56 citoyens ; 30 groupes de personnes.

Les inscriptions étant closes, il faut maintenant  passer au vote sur internet. Les habitants des Pyrénées-Atlantiques  sont invités à exprimer 3 choix dès maintenant jusqu'au 4 janvier 2021. 

Un projet pour chacun des 27 cantons sera retenu. Puis la sélection complémentaire tiendra compte du nombre de votes obtenus pour chaque dossier  jusqu'à épuisement de l'enveloppe de 1,5 M€.

Les projets plébiscités devront êtres réalisés de février 2021 à juin 2022.

 

Pour prendre connaissance de tous les dossiers et pour voter :

https://www.budgetparticipatif64.fr/project/le-budget-participatif-64/selection/le-vote

L'information concernant ce projet de budget participatif, nous avait, personnellement, échappé. Nous aurions aimé en faire la promo dans nos pages web pour inciter, pour encourager le dépôt de candidatures. Mais nous avons eu connaissance de cette initiative que le week-end dernier en apprenant le projet développé autour du "lavoir au loup" de Lay-Lamidou, un site accueillant et reposant qui a une histoire, qui a son charme, qui rappelle des souvenirs, qui a un caractère touristique... Et qui est sur le chemin des sentiers de randonnées. 

Aussi nous avons fait le choix d'apporter un éclairage sur ce "lavoir aux loup" en présentant, ci dessous,  le dossier qui a été déposé. Mais il existe également, dans le triangle Salies-Orthez-Mourenx, de nombreux autres projets qui revêtent aussi un réel intérêt et qui méritent qu'on s'y penche attentivement en allant sur le site du 64.fr. Nous en avons dressé la liste que nous présentons dans cette page pour nourrir le choix de chacun au moment du vote.

J.S.

 

-o-o-o-

«LE LAVOIR AU LOUP»  de  LAY-LAMIDOU

BUDGET PARTICIPATIF du 64 : FAITES VOTRE CHOIX ET VOTEZ POUR 3 PROJETS !

L'idée portée par l'association «Vivre à Lay Lamidou» est de redonner sa place et faire revivre un lieu autrefois convivial où s'organisait, par exemple, la fête du village avec ses bals. Le  projet consiste donc en la création d'un espace "accueil familles" sur ce site unique du "Lavoir au loup".

Pourquoi unique et pourquoi ce nom ?

-Ce lavoir a la particularité d'être le seul d'Aquitaine qui ne soit pas construit sur un ruisseau. C'est un lavoir abreuvoir qui était alimenté par une canalisation enterrée.

-On raconte au village qu'un loup aurait été aperçu près du lavoir par une jeune fille qui venait laver son linge...

Dans son état actuel, c'est un espace prometteur, mais qui nécessite des aménagements.

Après avoir été réhabilité, ce sera un lieu agréable dont profiteront les   habitants du village, mais aussi tous ceux qui, nombreux, passent, s'arrêtent parfois pour pique-niquer et même pêcher dans le petit plan d'eau où sont lâchées au printemps des petites truites qui font le bonheur des enfants. Un lieu de promenade, de repos et de convivialité, alliant loisir et écologie.

Les travaux à réaliser:

-restauration de la maçonnerie et des boiseries du lavoir

-réhabilitation de la canalisation enterrée

-nettoyage et curage du plan d'eau

-implantation de plusieurs tables de pique-nique et bancs

-débroussaillage des espaces verts entourant la zone du lavoir

-réensemencement avec une jachère fleurie d'une partie de l'espace.

-extension du réseau électrique pour éclairer l'espace.

-implantation de panneaux explicatifs sur l'histoire du Lavoir au Loup et de la zone de l' Arrousé.

L'association a déjà pensé à un certain nombre de partenaires :

-L'entreprise Carricart de Sus pour la maçonnerie.

-L'entreprise Despaux de Navarrenx pour les espaces verts.

-Sud Ouest publicité Communication de Sauveterre pour le panneau explicatif.

-A été contactée l'entreprise Marimbordes de Dognen pour la menuiserie.

-Demande en cours pour l'extension du réseau électrique auprès du SDEPA de Pau.

-En attente d'un devis pour le curage du plan d'eau et de la réfection des canalisations.

Coût du projet

Total de 34 847 € qui se décompose comme suit :

Maçonnerie - gros œuvre : 7 199 €
Menuiserie : 708 €
Curage canalisations : 11 640 €
Espaces verts : 7 920 €
Signalétique : 234
Tables de pique-nique : 4 449
Places de stationnement : 2 698

-o-o-o-

Les autres projets soumis au vote dans les 2 cantons du Pays des gaves

Canton d'Orthez et Terres du gave et du sel

Salies-de-Béarn

Lou Mercat (1208€ sollicités) : Aide alimentaire, qui pourrait être améliorée, pour les personnes en difficultés sur les secteurs de Salies et de Sauveterre. Distribution de produits, élaboration de menus à partir de fiches et grâce à des ateliers de cuisine.

Sel et scène (40 000€ sollicités) : Le but fixé est de promouvoir le spectacle vivant sous plusieurs formes (musique, théâtre, art pictural) en priorisant la création d'un tremplin pour les musiciens du territoire. Lancement prévu d'un festival annuel auquel seront également conviés les producteurs locaux "pour recréer le lien social et relancer l'économie de proximité mise à mal ces derniers mois".  Création d'un site internet pour faire connaître les groupes locaux.

Découverte et approche sensible des abeilles (10 000€ sollicités) : Création d'un parcours, chemin initiatique d'émerveillement, sur le thème des abeilles.  Mise en valeur "de la nature, notre nature" à travers des contes, des chansons, des dessins. Besoin d'un terrain de 1,5 ha arboré, doté de structures légères pour l'accueil et des ateliers découverte. L'association "Les abeilles sensibles" va se créer.

Développement du savoir-faire des métiers d'antan (1 200€ sollicités) : Achat de 4 bâches pour protéger les exposants de la manifestation du 15 août.

Jardins de partage du Vivre Ensemble (34 106 € sollicités) : Projet porté par l'Ecole Notre Dame de l'Alliance pour créer avec la Maison de retraite voisine, Al Cartero, un espace vert de découvertes et d'échanges. Accès aux personnes à mobilité réduite.

Cheveux au vent pour têtes blanches et blondes (40 000 € sollicités) : L'association Tots Amasse (tous ensemble) qui regroupe une grande diversité d'établissements médico-sociaux et de structures de la petite enfance, veut proposer des sorties adaptées grâce à l'acquisition de 4 vélos triporteurs électriques.

Ludotruck-le jeu, une affaire sérieuse (50 000€  sollicités) : Les Francas 64 ont le projet de transporter des jeux, avec un camion à acquérir, et d'aller à la rencontre du public dans les campagnes, les quartiers, les squares, les parcs, les écoles et autres structures.

Orthez

Un espace jeux (49 930€ sollicités) : Pour répondre à un manque cruel d'un telle structure à Orthez, l'association Lilou Bel'Ange veut aménager un espace ouvert à tous les enfants, y compris ceux qui sont en situation de handicap, sur le territoire de Sainte-Suzanne.

Les incroyables comestibles du Béarn (47 000€ sollicités) : Mouvement citoyen qui consiste à planter, partout où c'est possible, dans le respect des lieux et des personnes, en mettant les fruits à la disposition de tous. Recherche en cours pour trouver un terrain afin de créer, dans cet esprit,  un lieu  avec des animaux (ferme pédagogique), un potager en permaculture, une forêt comestible...

Au bout du chemin (15 000€ sollicités) : Réouvrir et entretenir des chemins oubliés sur la commune d'Orthez. Egalement plantation d'arbres fruitiers, aménagement de coins de pause (haltes), remise en valeur de lavoirs, abreuvoirs, fontaines. Besoin pour cela de tronçonneuses, débroussailleuses, de carburant, plants et piquets..

Comité départemental de cyclisme (6 000€ sollicités) : Achat d'un matériel informatique de classements et de chronométrages avec puces à incorporer sur les dossards ou plaques des cadres des vélos.

Centre de formation aux gestes de premiers secours pour tous  (5 000 € sollicités) : Ouverture d'un centre de formation spécialisé dans l'apprentissage des bons réflexes qui sauvent.

O'panier local (40 000€ sollicités) : Magasin participatif, lieu de commerce et d'échange géré par les citoyens pour les citoyens. 108 adhérents à ce jour pour construire ce projet collectif. Ouverture prévue février 2021.

Colo de Béost de l'Elan Béarnais (50 000€ sollicités) : En vallée d'Ossau, amélioration des conditions d'accueil en facilitant l'accès à des groupes autonomes dans les locaux existants. La colonie de vacances gérée par l'Elan Béarnais d'Orthez reçoit chaque été 150 enfants à prix coûtant. Ouvert également à des groupes scolaires tout au long de l'année à des prix réduits.

Scénographie au château Moncade (50 000€ sollicités) : Orthez-Animations veut impulser une nouvelle dynamique en présentant de façon ludique et moderne l'histoire de l'ancienne demeure de Gaston Fébus qui abritait une cour intellectuelle et culturelle des plus brillantes.

Mobilité douce en centre ville (25 000€ sollicités) : Pour les personnes âgées et personnes à mobilité réduite, Mobil'Actions (association créée en février 2020) veut instaurer "la rue pour tous". A cet effet, achat prévu de 2 triporteurs et d'un vélo cargo à assistance électrique.

Création d'un court greenset (50 000€ sollicités) : Le tennis club d'Orthez envisage de créer ce type de terrain sur lequel on peut jouer toute l'année dans de bonnes conditions. Réalisation qui favoriserait l'engagement dans une démarche sport et handicap.

Un refuge pour chiens et chats (50 000€ sollicités) : Projet porté par Delphine sur un grand terrain et des dépendances qu'elle possède à Bonnut. Un refuge de ce type fait particulièrement défaut à Orthez et sa région.

Castétis

Eco'Pines  (7 470€ sollicités) : Activité qui donne une seconde vie aux fripes. Besoin d'investir en matériel pour récupérer, créer, revendre à petit prix.

Baigts-de-Béarn 

Amicale laïque (11 960€ sollicités) :  Amélioration des conditions  d'accueil de la salle avec mise aux normes, sécurité, achat de mobilier. But de l'amicale : favoriser le développement des facultés physiques, intellectuelles, morales, et promouvoir l'idéal laïque.

Orion

La Maison Lacaze (43 982€ sollicités) : Un projet hybride, en milieu rural, autour du spectacle vivant et du développement durable.  "C'est une bulle permettant de se déconnecter de son quotidien en revenant aux choses simples de la vie".  Il y a des aménagements et équipements nécessaires pour accueillir au mieux les hôtes, parmi lesquels les scolaires.

Sauveterre-de-Béarn

"ça tombe à pic" (50 000€ sollicités) : Dossier porté par l'association Réso l'Envol pour la création, au sein du Fablab du Béarn des gaves, de kits capables de produire du papier à graines (un prototype est déjà fonctionnel).

Saint-Gladie Arrive Munein

Un espace rural, artistique et solidaire (49 429€ sollicités) : Aménagement d'un espace de rencontre dans une grange entourée d'un jardin de sculptures et d'un jardin forêt, avec un caractère social. Un lieu orienté sur la peinture, la céramique, le chant, la danse, le théâtre, la poésie, avec stages, expos, rencontres...

Léren

Refleurir nos jardins, les friches de nos villages et aidons les insectes pollinisateurs (30 655€ sollicités) : L'association Pistil & Co, constituée d'apiculteurs passionnés de la nature, met en place une campagne de sauvegarde. Afin d'initier les particuliers à l'apiculture, sensibiliser le grand public face à l'effondrement de la biodiversité, des investissements sont nécessaires pour l'achat de matériels, la création de parcours pédagogiques, la distribution de semences, l'apprentissage, l'accueil de public...

Labastide-Villefranche

Moissons d'images (26 400€ sollicités) : Collecter, restaurer, archiver les trésors de mémoire qui dorment dans les greniers. Ensuite réinventer et partager cette mémoire vive.

Femmes de valeurs, valeurs de femmes (46 074€ sollicités) : Création d'une plateforme web, achat de matériel photo, vidéo, informatique.  But : apporter les informations nécessaires aux femmes pour s'inspirer de belles réussites (conférences, rencontres...), élargir ses horizons, développer son business, donner envie, pousser à l'action, pérenniser les projets. 

Rénovation et mise en valeur de 4 bungalow au coeur du domaine Bijou (50 000€ sollicités) : L'association des Amis du Château Bijou veut restaurer et ouvrir 4 locations destinées à des personnes en situation de handicap. Les ressources engendrées seront consacrées à la préservation du parc naturel du domaine.

Markers Place (44 400€ sollicités) : Projet de créer une association pour faire réparer à moindre coût, acheter à petits prix, des appareils, apprendre à les réparer soi-même dans un repair-café. Cela permettrait de réduire de façon drastique la masse de nos déchets électriques et électroniques, mais aussi de créer un lien social. Prévision de l'achat d'un camion pour proposer un atelier ambulant, et de se doter d'un équipement multimédia ainsi que d'outils pour les réparations et entretiens. Zone : Salies-Sauveterre-Saint-Palais.

 

Canton Le Coeur de Béarn

 

Monein

Réinventer l'épicerie ambulante multiservice (30 000€ sollicités) : Pour les services du quotidien (dépôt linge, livraison repas, courses alimentaires, dépannages, bien-être, coiffeur), pour les véhicules (nettoyage, contrôle technique).

Création d'une maison écocitoyenne (40 000€ sollicités) : Le Centre social de Monein, projette de remplacer le préfabriqué actuel qui est complètement vétuste, par la construction d'un bâtiment avec aménagements intérieurs. 

Plus proche de la biodiversité, davantage solidaire avec les passereaux (8 500€ sollicités) : Le Foyer socio éducatif du collège de Monein veut se donner les moyens de poursuivre l'observation et l'inventaire des passereaux mais aussi favoriser leur implantation et leur  reproduction, notamment en leur offrant un biotope adapté. Cette action pourrait avoir un écho auprès du public à travers des journées en faveur de l'environnement.

"Se re inventer par la force du nous !" (28 780€ sollicités) : Le Choeur des Souffleurs, est un collectif de professionnels de l'accompagnement  et de partenaires,  pour l'inclusion sociale de toute personne, quel que soit son âge, en difficulté dans sa vie personnelle ou professionnelle. Il oeuvre principalement dans la ruralité du 64.

Navarrenx

Création du site de la Gazette (9 105€ sollicités) : L'association des Amis du Béarn des gaves édite la Gazette qui est un mensuel gratuit,  tiré aux alentours de 9 000 exemplaires,  distribué dans les 53 communes (18 000 habitants) de la communauté de communes (Navarrenx-Salies-Sauveterre). Elle envisage, en complétement du journal papier, de s'ouvrir à internet par la création d'un site web de qualité. A cet effet, elle a besoin de faire appel à un prestataire professionnel, de s'équiper en matériels informatiques et en appareil photo et vidéo.

Maslacq

Ferme pédagogique pour personnes en situation de handicap ou personnes âgées (34 400€ sollicités) : Projet d'aménagements  dans une petite ferme qui dispose d'anciens bâtiments agricoles, d'une prairie de 1,5 ha, de quelques animaux très sociables dont il faut compléter le cheptel. 

Araujuzon

Tous en selle (8 114€ sollicités) : En associant un vélo électrique et un fauteuil roulant, projet destiné aux personnes en situation de handicap ou de mobilité réduite, pour leur offrir des activités de plein air, des visites/découvertes, des moments de partages.

Loubieng 

Création d'une forêt comestible ouverte à tous (50 000€ sollicités) : L'association l'Arbre et la Pirogue  dispose de 10 ha et de 2 bâtiments agricoles pour développer ses activités et accueillir le public désirant découvrir l'agroécologie et la permaculture. L'objectif est de planter 1 000 arbres dans les 3 années à venir et a besoin de soutien pour l'achat de plants et la création de sa propre pépinière.

Mourenx

Micro-transport d'utilité sociale (50 000€ sollicités) : Dans le cadre de ses objectifs de mobilité accompagnée, l'association CIEL envisage d'acheter 3 véhicules d'occasion récents, de logiciel service transport, de poste informatique et d'un téléphone/standard. Ce projet solidaire "qui répond à de vrais besoins" apporterait une solution avec chauffeur autour de Mourenx et d'Orthez.

Lahourcade

Achat d'un minibus de 9 places (34 193 souhaités) : Projet de l'Amicale de Lahourcade pour cet achat de véhicule qui serait partagé entre toutes les associations de ce village de 730 habitants : basket, écoliers, club des aînés, etc...

Abos

Environnement écologique et solidaire (50 000€ sollicités) : Autour d'une ancienne abbaye laïque, réaménagement du potager-verger en permaculture avec la réhabilitation des anciennes volières et du puits ; restructuration des abords immédiats de l'abbaye en parc floral arboré. 

Lucq-de-Béarn

Skate park pumptrack (40 000€ sollicités) : Pour compléter l'offre de glisse urbaine de Pau et Oloron, création, sur un terrain municipal, d'un pumptrack qui est un parcours en boucle composé de bosses et de virage relevés. Ouvert aux 3 à 99 ans pourvu qu'on tienne sur son vélo, sur son skate, sur sa trottinette.

-o-o-o-

Pour prendre connaissance de tous les dossiers et pour voter :

https://www.budgetparticipatif64.fr/project/le-budget-participatif-64/selection/le-vote

-o-o-o-

Partager cet article

Repost0
13 novembre 2020 5 13 /11 /novembre /2020 12:04
LA PRINCIPAUTE de LAAS au 12.45 de M6 aujourd'hui 13 novembre
LAAS sur M6 à 12h45
Laàs aura à nouveau les honneurs de la télévision, ce vendredi 13 novembre, lors de l'émission "le 12.45".
Donc à partir de 12 h 45, sur M6 on parlera le Làas pour faire le point sur la Principauté et pour parler des projets...

Partager cet article

Repost0
11 novembre 2020 3 11 /11 /novembre /2020 11:43

Une bonne idée de cadeau dans la hotte du père Noël

 

Le Cercle Historique de l'Arribère (CHAr) poursuit ses inlassables  travaux culturels pour mettre en lumière l'Histoire et le Patrimoine de ce petit coin de Béarn autour de Navarrenx.

La partie "Editions" des activités du CHAr est particulièrement active et dense. Elle apporte quelques rayons de soleil bienvenus en ces difficiles et incertaines périodes de confinement.

Après "Louis XIII et les mousquetaires" (les mousquetaires béarnais) et dans la foulée de "L'Arribère ses villages et son histoire" voici deux nouveaux livres qui viennent de sortir de l'imprimerie. L'encre est à peine sèche qu'ils sont déjà en vente, par correspondance, sur le site web du CHAr. 

Il s'agit de l'ouvrage très attendu, "Sur le traces d'une famille noble en Béarn", signé Bernard Desbonnet, qui retrace l'épopée de la famille de Méritein-Sainte Colome.  Le deuxième livre est une oeuvre collective, dirigée par Jean-Paul Valois, préfacée par Benoît Cursente, dont le titre est "Dominer et défendre le territoire à l'époque des Bastide".

L'organisation et la gestion d'une association aussi tonique et diversifiée que le CHAr a un coût financier. Le service "Editions" apporte son écot appréciable pour couvrir les frais d'impression, et souhaitons que les internautes soient nombreux à surfer sur le site du CHAr pour acheter le livre de son choix. L'éventail est large. Et c'est, aussi, l'occasion de préparer un cadeau original et instructif pour les fêtes de fin d'année. Un cadeau qui sera apprécié, cela ne fait aucun doute.

CHAr : DEUX  NOUVEAUX LIVRES... DEUX PETITES LUMIERES EN CETTE PERIODE DE CONFINEMENT

Bernard Desbonnet "sur les traces d'une famille noble"

CHAr : DEUX  NOUVEAUX LIVRES... DEUX PETITES LUMIERES EN CETTE PERIODE DE CONFINEMENT
CHAr : DEUX  NOUVEAUX LIVRES... DEUX PETITES LUMIERES EN CETTE PERIODE DE CONFINEMENT
CHAr : DEUX  NOUVEAUX LIVRES... DEUX PETITES LUMIERES EN CETTE PERIODE DE CONFINEMENT

-o-o-o-

Dominer et défendre le territoire à l'époque des Bastides

CHAr : DEUX  NOUVEAUX LIVRES... DEUX PETITES LUMIERES EN CETTE PERIODE DE CONFINEMENT
CHAr : DEUX  NOUVEAUX LIVRES... DEUX PETITES LUMIERES EN CETTE PERIODE DE CONFINEMENT
CHAr : DEUX  NOUVEAUX LIVRES... DEUX PETITES LUMIERES EN CETTE PERIODE DE CONFINEMENT
Jean-Paul Valois

Jean-Paul Valois

Partager cet article

Repost0
7 novembre 2020 6 07 /11 /novembre /2020 19:29
MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU

TF1 à Laàs et Sauveterre pour "Mes ancêtres du bout du monde"

Marcel Loustau accompagné de son fils Joachim a  fait le voyage de sa vie sous le regard des caméras de l'émission Grands Reportages de TF1.

175 ans après son arrière arrière grand-père Jean-Pierre Cazamayou, il a traversé l'Atlantique en sens inverse pour retrouver les racines de sa famille.

Accueilli par le maire Jacques Pédehontaà il a été drapé aux couleurs  du Béarn et de la principauté et, le béret vissé sur la tête, il a été invité à faire le tour du village en commençant par la fontaine et l'abreuvoir financés par les pièces d'or envoyées par Jean-Pierre Cazamayou, depuis l'Uruguay,  en 1874.

Il fut également reçu dans la maison  Cazamayou, famille de tailleurs de pierres qui, les siècles derniers, exploitait une carrière à proximité du gave. Le lointain cousin, Jean-Pierre,  avait préparé un repas très béarnais et fit la surprise d'offrir à son invité une "pierre souvenir" dédicacée.

Marcel Loustau, toujours escortés par les caméras de TF1, se rendit à Sauveterre-de-Béarn qui est le berceau de la famille (les Loustau) de son grand père Urbano Loustau-Cazamayou.  "La ville est belle comme je l'imaginais, c'est très impressionnant et quel calme !" s'exclama Marcel. Au bord du gave il se pencha pour s'asperger d'eau : "Je me baptise ! Ca fait tant d'années que j'attendais ce moment. Je ressens de l'électricité sur toutes les parties de mon corps."

Marcel Loustau a accompli "le pèlerinage de ses rêves avec une grande émotion". Des instants précieux captés par TF1 dont l'émission Grands Reportage ("Mes ancêtres du bout du Monde") a été diffusée le samedi 7 novembre à 13h40.

 

 

MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU
MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU
MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU
MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU
MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU
MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU
MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU
MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU
MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU
MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU
MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU
MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU
MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU
MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU

Très ému, Marcel et son fils contemplent avec beaucoup d'émotion la cité de Sauveterre-de-Béarn  qu'ils ne connaissaient que par les photos qui figuraient dans les archives familiales à Montevideo. 

MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU
MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU
MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU
MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU

Marcel s'asperge d'eau du gave d'Oloron : "Je me baptise !"

MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU
MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU
MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU
MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU

Chez Cazamayou à Laàs.

Rappel : En 2011, Marie-Luce Cazamayou avait fait le voyage en Uruguay à la recherche des descendants de son aieul Jean-Pierre Cazamayou.

Marie-Luce :  "Marcel  descend à la fois des Loustau (on dit Lousta-ou) de Sauveterre, il y avait aussi des Lousta-ou à Laas aussi, et des Cazamayou-Larroque. Ils se mariaient entre béarnais et Basque et beaucoup se croyaient Basques parce que les bateaux qui faisaient la traversée partaient de Bayonne. D'ailleurs le quai d'où ils s'embarquaient s'appelle maintenant Quai Montevideo, à côté du Pont rouge, Pont Grenet".

MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU

Marcel et Joaquin, accueillis dans la maison familiale des Cazamayou par Jean-Pierre le lointain cousin qui porte le même prénom que celui qui avait quitté Laàs il y a un siècle et demi

MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU
MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU
MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU
La bonne garbure béarnaise

La bonne garbure béarnaise

MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU
MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU
MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU
MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU
MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU
MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU
MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU
MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU
MONTEVIDEO-LAAS-SAUVETERRE : LE PELERINAGE DE MARCEL SUR LES TRACES DE SON AIEUL JEAN-PIERRE CAZAMAYOU

Cette émission de TF1 avait été enregistrée il y a 2 ans, à Laàs et Sauveterre.

Marcel Loustau avait donné une conférence le 5 mai 2018, à Sauveterre-de-Béarn, sur "L'immigration au Rio de la Plata, entre 1840 et 1890". Conférence organisée par Les Amis du Vieux Sauveterre.

Pour revoir l'émission :

https://www.tf1.fr/tf1/grands-reportages/videos/grands-reportages-du-7-novembre-2020-mes-ancetres-du-bout-du-monde-88610380.html

Partager cet article

Repost0
6 novembre 2020 5 06 /11 /novembre /2020 18:13

Ce samedi 7 novembre, à 13h40, sur TF1, Laàs et Sauveterre seront au coeur de l'émission "Mes ancêtres du bout du monde", dans le cadre de Grands Reportages 

Laàs, village béarnais très animé, qui s'est élevé en Principauté

Laàs, village béarnais très animé, qui s'est élevé en Principauté

"Certaines histoires commencent dans les livres... d'autres s’écrivent au sein de sa propre famille. Des histoires d’hommes et de femmes, qui parfois, prennent racine à des milliers de kilomètres. Pour en retrouver la trace, il faut remonter le temps... Entre 1810 et 1939, plus d'un million de Français ont émigré vers l’Amérique en quête d'un avenir meilleur. Aujourd’hui, 200 ans après leurs aïeux, des descendants de ces diasporas françaises s’apprêtent à faire le même voyage dans le sens inverse" : (TF1)

C'est ainsi que l'émission Grands Reportages, animée par Anne-Claire Coudray, mettra  Laàs, Sauveterre et le Béarn à l'honneur, ce samedi 7 décembre. En effet, sous le titre "Mes ancêtres du bout du monde", Marcel Loustau, qui vit en Uruguay, découvrira notamment  la maison natale de ses arrières grands parents dans le petit village béarnais de  Laàs. 

Marcel Loustau, directeur du musée d'art contemporain de Montevideo,  fait partie de la diaspora française établie en Uruguay. Il a consacré de nombreuses années de sa vie a démêler les fils de l'histoire de sa famille. C'est ainsi qu'il est remonté à ses arrières grands-parents et qu'il a entrepris un pèlerinage émouvant  sur la terre de ses ancêtres  dans le Béarn.  

"Avec ce qu'il va découvrir à Làas et dans le Béarn, sa vie ne sera jamais plus la même" avance TF1 dans sa présentation de l'émission. 

 

La semaine prochaine (le jour est à confirmer), c'est M6 qui, dans ses infos du 12h45, consacrera un reportage concernant la Principauté de Laàs, pour faire le point  : l'origine du projet de principauté ; où en est-on aujourd'hui ? ; les projets.." Le tournage a eu lieu mercredi dernier.  La date de diffusion sera communiquée très prochainement.

Partager cet article

Repost0
25 octobre 2020 7 25 /10 /octobre /2020 14:55
Le cinquième livre de Jean Casanave

Le cinquième livre de Jean Casanave

Le minimum syndical religieux que l'on doit connaître

C'est un livre passionnant. On se laisse porter par le récit romanesque qui apporte, de manière plaisante et originale, l'essentiel de l'histoire de la religion chrétienne avec ses racines juives, la vie de Jésus, l'organisation de l'église jusqu'aux tout derniers événements de cette année 2020.

L'abbé Jean Casanave a eu l'idée de ce livre, après une rencontre survenue lors d'une légère intervention médicale. Questionné sur son activité, il fut surpris que le médecin et l'infirmière lui avouent ne rien connaître de la Bible. "C'est pourtant un monument de culture !" s’est-il dit sur le chemin du retour. Ainsi germa dans sa tête l’idée d’écrire un ouvrage, accessible à tous, pour mettre en perspective l’histoire de Jésus et de l’Église à travers les textes bibliques.

Durant la longue période de confinement de ce début d'année, Jean Casanave s'attela donc au clavier de son ordinateur. Pour faire vivre son récit, il trouva une formule originale en donnant la parole au bœuf de la crèche.

"Réparer l'église"

De façon à la fois simple et documentée, dans un style mêlant gravité, humour, même fantaisie, il nous guide de Bethléem jusqu'aux crèches actuelles, sur les chemins de "l'un des courants spirituels les plus importants de l'histoire des religions et du monde". Un monde "à la fois tragique dans sa fragilité et sublime par ses possibilités." 

L’ouvrage prend même des allures de polar, lorsque le ruminant se retrouve au Vatican, chef des services secrets.. Dans le dernier chapitre,  à partir d'un constat sans concession, une réflexion est engagée et des suggestions sont avancées « pour réparer l’Église ».

« Le roman inachevé du bœuf de la crèche » (éditions Médiaspaul) (1) est le cinquième livre de l’abbé Jean Casanave, prêtre à la retraite, retiré à Jasses. Il signe cet ouvrage sous le pseudonyme de Jan de Bartaloumé, du nom de sa maison natale, l'une des plus anciennes propriétés du village, qui est recensée dans le cartulaire de Gaston Fébus.

Jean Sarsiat   

(C'est la copie de l'article du journal Sud-Ouest du 24 octobre et de son site web :   https://www.sudouest.fr/2020/10/24/le-boeuf-de-la-creche-prend-la-parole-7999786-4188.php?fbclid=IwAR2Bou8FY8kPT-Mju2B5jUvhwesQnto5av8AV4OhHpIYciVZCfTvU7GsBtE  )
                                              

(1) "Le roman inachevé du boeuf de la crèche"  est vente dans les librairies depuis le 20 octobre. Prix 11 €.

Le blog de Jean Casanave, "Eclats de vie, réflexions d'un prêtre du pays des gaves" : http://jeancasanave.blogspot.com/

 

 

Jean CASANAVE DONNE LA PAROLE AU BOEUF DE LA CRECHE
Jean CASANAVE DONNE LA PAROLE AU BOEUF DE LA CRECHE

Points forts :

‒ Sur fond de la crèche de Bethléem, le défilement de l’histoire religieuse de l’humanité.
‒ De la crèche à l’Église, une histoire de rebonds et des défis.
‒ Un récit entraînant qui porte à réfléchir librement.
‒ Une plume alerte assaisonnée d’humour, mais toujours avec du sens.

 

Lu dans le journal Sud-Ouest...

Jean CASANAVE DONNE LA PAROLE AU BOEUF DE LA CRECHE

Rectificatif : ligne 14, lire "le médecin" et non "le chirurgien".

-o-o-o-

... et dans La République et l'Eclair des Pyrénées

Jean CASANAVE DONNE LA PAROLE AU BOEUF DE LA CRECHE

Premières réactions de lecteurs :

Un non croyant : "Présenté comme ça, ça me parle..."

Un voisin de Jasses : "J'ai ouvert le livre et je ne l'ai refermé qu'après avoir fini sa lecture. Le boeuf m'a fait faire un voyage de 2 000 années. Je l'ai suivi avec beaucoup d'intérêt et de plaisir. Culturellement j'ai appris des choses." 

Un croyant : "J'ai parcouru ce livre comme on lit un roman. Ce fut également une bonne révision de la bibleLa dernière partie sur l'état de l'Eglise, sur ce qui pourrait la "réparer", nourrit ma réflexion. C'est une question qui m'interpelle." 

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2020 2 20 /10 /octobre /2020 16:17

Du plateau de Lhers à Lescun

Les vaches de race blonde, au paradis de la montagne béarnaise

Les vaches de race blonde, au paradis de la montagne béarnaise

Quelle était belle la vallée d'Aspe, en ce lundi 19 octobre 2020. Sous un beau soleil, la montagne revêtue de ses habits de saison était majestueuse. Quelques légères couches de neige, ici et là, sur les pics ; la forêt qui virait aux couleurs d'automne offrant comme par enchantement une composition qui émerveillait les promeneurs ... 

Du plateau de Lhers, son ruisseau et ses pâturages, au pittoresque village de Lescun haut perché dans la montagne,  la balade était  féérique.  Sur le territoire de Lhers, les aubépines ornées de  leurs petites boules rouges se penchaient sur les colchiques qui jonchaient le sol, tandis que, parallèlement au sentier, le petit cours  d'eau se faufilait, dans un doux murmure,  au milieu des fougères.  Lescun en altitude respirait l'air pur  avec des vues sur la montagne  à vous couper le souffle.

Bref, une journée de rêve à 55 minutes de Navarrenx.

VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
Le village de Lescun

Le village de Lescun

VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
L'aubépine

L'aubépine

L'aubépine, et le sol jonché de colchiques

L'aubépine, et le sol jonché de colchiques

VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE
VALLEE d'ASPE : LA SUBLIME PALETTE DE COULEURS DE DAME NATURE

Partager cet article

Repost0
11 octobre 2020 7 11 /10 /octobre /2020 16:09

Il y a 4 siècles, très exactement le 18 octobre 1620,  le roi Louis XIII vint à Navarrenx pour écrire une page de l'Histoire du Béarn et de la France. 

Bien évidemment, le C.H.AR (Cercle Historique de l'Arribère) avait prévu de marquer cet événement majeur par une reconstitution historique haute en couleur et riche en animations, dans le cadre des journées du patrimoine. Hélas, en raison de la pandémie, cette manifestation a été reportée. Elle se tiendra en 2021.

Toutefois le C.H.AR a maintenu son programme de conférences. 

Une date à cocher sur votre agenda, celle du vendredi 16 octobre 2020 ; à 18h30,  l'ancien maire d'Orthez, Thierry Issartel, docteur en Histoire, viendra parler de la venue de Louis XIII en Béarn (notamment à Navarrenx) et de l'édit d'union. Entrée libre.

Petit rappel historique : La proclamation du rattachement du Béarn à la couronne de France et la restauration du culte catholique  ont rencontré une forte résistance dans la Vicomté béarnaise. Le 18 octobre 1620, Louis XIII accompagné d'une armée de 500 soldats est venu à Navarrenx rétablir son autorité sur cette cité bastionnée demeurée... un bastion huguenot. Il y impose alors le culte catholique par la célébration d'une messe de re-consécration.

 

"RATTACHEMENT du BEARN à la FRANCE"  : VENDREDI 16 OCTOBRE, CONFERENCE DE THIERRY ISSARTEL SUR LA VENUE DE LOUIS XIII à NAVARRENX

Partager cet article

Repost0
27 septembre 2020 7 27 /09 /septembre /2020 17:46
L'arc en ciel, sur le gave, vu depuis le pont de Narp

L'arc en ciel, sur le gave, vu depuis le pont de Narp

Il y a une semaine, lors de la tournée des journées du patrimoine, entre Gestas (abbaye laïque) et Saint-Goin (château de Mesplès), en passant par Ogenne Camptort (Relais de Porthos) :

Depuis les hauteurs de Montfort, le château de Laàs apparaissait, plus beau que jamais, dans son écrin de forêt dont les arbres, en avance sur la saison, avaient pris les couleurs chatoyantes de l'automne. Un peu plus loin, sur le pont de Narp, nous avons été surpris par la soudaine apparition d'un arc en ciel au dessus du gave d'Oloron bordé d'arbres géants, de diverses essences.  Putain que c'était beau ! La nature fait également partie du merveilleux patrimoine de notre  Béarn des gaves !

Le château de Laàs, blotti dans son écrin de verdure, vu depuis les hauteurs de Montfort

Le château de Laàs, blotti dans son écrin de verdure, vu depuis les hauteurs de Montfort

Partager cet article

Repost0
24 septembre 2020 4 24 /09 /septembre /2020 14:58

Journées européennes du patrimoine

SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE

Frédéric Bertails et Serge Peyroutet ont entrepris la restauration du château du marquis de Mesplès, à Saint- Goin, un joyaux du patrimoine de la vallée de Josbaig.

Samedi, à l'occasion des journées européennes du patrimoine,  ils ont ouvert les portes au public et organisé un concert animé par Al Dente qui a plongé les lieux dans l'univers de la musique du 18e siècle.

Les visiteurs ont eu l'agréable surprise d'y croiser la reine Jeanne d'Albret qui était l'hôte des copropriétaires, Frédéric et Serge, en cette journée dédiée au patrimoine, à l'histoire et à la musique. La Reine était accompagnée de son fidèle secrétaire Palma Cayet, et escortée de 3 soldats de la Cie des Echarpes blanches : le capitaine de Lacazette, le sergent Piélach responsable de la poudre à canon et des armes à feu, et le jeune soldat Candau.

Plus que de long discours, emboîtons le pas de la Reine pour visiter ce majestueux château.

 

SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE

Nos photos : Les 2 copropriétaires, Serge Peyroutet et Frédéric Bertails,  encadrent la Reine accueillie à l'entrée du château, sous la protection de la Cie des Echarpes Blanches du capitaine de Lacazette

SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE
SAINT-GOIN : LE CHATEAU DE MESPLES A ACCUEILLI LA REINE

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Ce pays des gaves où il fait si bon vivre
  • : Au coeur des Pyrénées-Atlantiques, entre montagne et mer, le long des belles rivières pyrénéennes que sont les gaves, ce coin du Béarn et du Pays basque au riche patrimoine (6 cités médiévales et les vignobles des appelations Jurançon et Béarn, dans un rayon de 20 km) est un petit paradis que nous vous invitons à découvrir ou à redécouvrir
  • Contact

Profil

  • Jean Sarsiat
  • Journaliste
Téléphone : 06 71 81 90 87
              sarsiat3@aol.com
  • Journaliste Téléphone : 06 71 81 90 87 sarsiat3@aol.com

Gîtes/Meublés de tourisme

Recherche