Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 16:27



En ce samedi après-midi ensoleillé, l'entrée dans Navarrenx de la famille Coissou n'est pas passée inaperçue.

Hélène, 35 ans, Jean-Michel, 36 ans, forestiers dans les Pyrénées-Orientales,  effectuent  à vélo, "leur chevauchée fantastique" à travers la France. Les deux enfants (Flora, 5 ans, et Joan, 2 ans) sont remorqués par papa, le matériel est tranporté par maman.

L'équipage a pris la route le 22 avril dernier, pour un périple de 5500 km, sur 3 mois, pour un tour de France au cours duquel 53 départements seront traversés.

"Voyager avec les enfants, s'arrêter quand bon nous semble, non pas sac à dos mais  pédale sous le pied, avec pour  simple tapisserie : les magnifiques paysages de France !" , c'est le rêve que réalisent Jean-Michel et Hélène.

Pourtant la route est parfois rude, comme celle qu'ils ont empruntée,  entre Arthez-de-Béarn et Navarrenx  en passant par Sauvelade, par ces chemins qui montent et descendent pour franchir les coteaux. Les mollets ont souffert, il  fallut même escalader la dernière côte en mettant pied à terre et en poussant les vélos. Mais ces paysages du Béarn, quelle beauté !  L'accueil et la gastronomie ont également été appréciés. A Arthez-de-Béarn, c'était jour de marché. "Nous avons fait provision de fromage de chèvre, on s'est régalé !".
A Navarrenx, ce fut la rencontre avec les pèlerins  de Saint-Jacques Compostelle. La découverte "des délicieuses charcuteries" de Jean-Pierre Casamayou, "le remarquable repas gargantuesque" servi par Bernadette à l'Auberge du Bois, et la bonne nuit de sommeil réparateur au Camping municipal . Le lendemain, en route direction  Mauléon !

 Hélène et Jean-Michel racontent les grands moments de leur périple sur le blog "La tribu à bicyclette",  mis en forme (avec originalité et un vrai talent de journaliste) et en ligne, à distance,  par leur amie Mylène,  avec laquelle ils sont, pratiquement chaque jour,  en contact .
Pour consulter  le blog, cliquer  ICI






Partager cet article
Repost0
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 21:49






































































Partager cet article
Repost0
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 21:30


















 

Partager cet article
Repost0
24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 12:15

TREMPLIN DES POLYPHONIES

LA PALME A "VIA EL MUNDO", "L'ALBA" et "MEUF'IN

Les 6 groupes sélectionnés parmi les 38 qui ont fait acte de candidature, se sont produits lors de la nuit polyphonique des Transhumances musicales.

Via El Mundo, L'Alba et les Meuf'in ont été déclarés vainqueurs par un jury de professionnels présidé par Murray Head qui, depuis deux ans, s'investit dans le Festival de Laàs suite à un coup de coeur pour ce Béarn des Gaves qu'il a découvert précisément en venant se produire aux Transhumances de Laàs.

S'est ajouté le coup de pouce de France Bleu qui a retenu Via El Mundo et les Meuf'in pour les accompagner au plan médiatique et pour produire un CD.




Via el Mundo (Saint-Gaudens) et L'Alba (Bastia) ont terminé ex-aequo à la première place, talonnés de très très près par les Meuf''in de Monein. Chacun de ces trois groupes a reçu le trophée du Tremplin sous la forme d'une magnifique coupe (accompagnée d'un chèque conséquent et de cadeaux) chaque année très convoitée.
Le jury était présidé par Murray Head  venu... en voisin.  Il a, en effet, acquis une maison à Saucède (entre Navarrenx et Oloron) pour en faire sa résidence secondaire.

Le prix du public  est revenu à Via El Mundo avec seulement deux petites voix d'avance sur les Meuf'in.




LES MEUF'IN (Monein)
Humour et polyphonie à la sauce béarnaise. Arrangements de variétés françaises présentés de manière vivante et colorée.














VIA EL MUNDO (Espagne/Saint-Gaudens)
De la rumba espagnole aux chants révolutionnaires d'Amérique latine avec un accompagnement de guitare et accordéon










L'ALBA (Bastia)
Une tradition culturelle ancestrale. Ce groupe  en est l'héritier, la revendique et la sublime.









GOSPEL VOICES (Paris)
Composition de plusieurs voix d'exception








TRIBAL VOIX (Toulouse)
Interprétation  à Cappella de chansons traditionnelles brésiliennes et africaines. Ce trio de Toulouse et du Gers prépare son troisième album.







ANOUCH (Pamiers/Ariège)
Chants polyphoniques de l'Europe de l'est, interprétés en langue bulgare. 





Partager cet article
Repost0
21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 22:44

Dans le parc du château de Laas, sous les chênes et platanes centenaires, Le Forestier a semé des petits grains de poésie et de nostalgie,  mais aussi d'espoir et d'amour, dans les coeurs d'un public comblé. Le chapiteau était plein à craquer.

Visiblement comblé par ces chaleureuses retrouvailles,  Maxime Le Forestier a donné le meilleur de lui-même en puisant  avec bonheur dans son large répertoire.

Un décor sobre sur fond noir, des éclairages à minima... et trois musiciens de grand talent triés sur le volet, ont contribué à mettre  en valeur ce spectacle dédié à 40 années de chansons à succès.






























Quand Maxime avait les cheveux longs ...











































Le site des Transhumances musicales (programme et renseignements) : www.transhumances-musicales.com
Partager cet article
Repost0
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 22:08


Navarrenx avait  décidé, cette année, de reporter au week-end du 8 mai le salon du livre qui était, jusqu'à présent, jumelé avec les journées artisanales  de Pâques.

Lancer une nouvelle date n'est jamais facile. Et le succès rarement immédiat. Le Comité d'Animation de Navarrenx  (CAN) vient d'en faire l'expérience tout en gardant 3  (bonnes) raisons de persévérer :
1.- La période du 8 mai est une bonne date, sans grande concurrence, dans le calendrier des manifestations en Béarn.
2.- Associer le livre à la gastronomie régionale est une idée originale dans un "bon créneau porteur" comme on dit.
3.- L'équipe du CAN est dévouée, compétente et inventive. Les anciennes halles et le site de l'arsenal sont un lieu magique pour accueillir ce type d'organisation.

Petit problème : les habitants du canton de Navarrenx ont un peu trop boudé la manifestation. Il faudra trouver la bonne communication pour les mettre en appétit et en faire des consommateurs de ces journées du livre et de la gastronomie.
Il est indispensable que les locaux  jouent le jeu. Ensuite, tout naturellement,  le salon du livre et de la gastronomie élargira son audience.

J.S.





































"Le livre et le plaisir gourmand" : les écoliers et collégiens de la cité ont été associés au salon du livre, dans le cadre d'un travail pédagogique qui a donné lieu à une intéressante exposition au logis du Lieutenant du Roi






Partager cet article
Repost0
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 16:33

800  rugbymen, venus de tout le  Béarn,  du Pays Basque et des Landes, ont participé au désormais traditionnel tournoi des Petits Saumons, du 8 mai, à Navarrenx.

Organisation plus que parfaite assurée par le Stade Navarrais.

L'an dernier c'est Marc Lièvremont, entraîneur de l'équipe de France, qui présidait cette journée. Cette fois, c'est le Mauléonais Beñat Arrayet , demi d'ouverture du Stade Montois qui était l'invité d'honneur avec, à ses côtés, Romain Vergé, du Stade Navarrais (Entente des Gaves Navarrenx-Josbaig),  sélectionné dans l'équipe de France des moins de 16 ans.

Autre invité de marque : Patrice Bouilhou qui,  sur une excellente idée de Louis Costemalle, maire de Gurs et grand supporter du Stade Navarrais, avait aimablement amené,  au stade Darralde, l'impressionnant  bouclier de Brennus.
Patrice Bouilhou dont la famille est originaire de Sus, est un ancien du Racing. Il évolua également sous les couleurs du SA Mauléon (de 1978 à 1980) et de l'US Orthez (1980 à 1983) où il mit un terme à sa carrière, suite à une blessure, en février 1983. Il est le père de Jean Bouilhou, capitaine du Stade Toulousain qui lui avait confié, l'espace d'une journée, ce précieux trophée de rêve qui couronne les champions de France, pour le plus grand plaisir de tous les acteurs et spectateurs de ce tournoi des Petits Saumons.

LE PALMARES

Baby-poussins : 1.Aviron Bayonnais,  2.Arudy, 3.Hagetmau
Mini-poussins : 1.Aviron Bayonnais,  2.Aramits-Barcus-Menditte, 3.Sévignacq
Poussins : 1.SA Mauléon,  2.Stade Navarrais, 3.Section Paloise
Challenge de l'offensive : 1.Stade Navarrais (76 essais),  2.SA Mauléon (74 essais)
Challenge Pierre-Lansalot  (sur l'ensemble des catégories) : Aviron Bayonnais






Autour du majestueux bouclier de Brennus présenté sur un tréteau au milieu des tribunes, de gauche à droite, Louis Costemalle, Patrice Bouilhou, Romain Vergé, Henri Lacamoire, Gaston Faurie

Au Stade Darralde, à Navarrenx, Patrice Bouilhou s'est retrouvé en pays de connaissances. Il est vrai qu'il est originaire de notre Béarn des Gaves. Son père, l'heure de la retraite venue s'était retiré dans son village de Sus après une brillante carrière dans la Garde Républicaine.  Pour la petite (et grande) histoire, il  faisait partie de la section  qui assurait la protection de Charles de Gaulle.  Notamment durant la période des attentats dirigés contre le Général. Les balles avaient sifflé au dessus de sa tête. Il aurait pu écrire un livre...





POUSSINS : MAULEON bat NAVARRENX EN FINALE
























Romain Vergé, sélectionné dans  l'équipe de France des cadets,  a été invité par son club le Stade Navarrais, à participer à la remise des prix. Jacques Bourguet  l'a initié dans l'art et la manière de remettre une coupe


AU FIL DES MATCHES












Partager cet article
Repost0
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 22:15

 


























































































Partager cet article
Repost0
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 23:43
Cela fait maintenant plus de trois décennies que Navarrenx accueille, le week-end de Pâques,  une exposition artisanale qui est devenue  une référence en matière de création artistique et de produits du terroir.

On y vient des quatre coins du Béarn et du Pays Basque, mais aussi des départements limitrophes et d'Espagne ainsi qu'en témoignent les plaques minéralogiques des voitures garées le long des remparts. Comme ces deux couples de Saint Sébastien "qui ne manqueraient,  pour rien au monde",  leurs deux évènements  préférés en Béarn : le week-end de Pâques à Navarrenx et la féria de juillet à Orthez.

Le rendez-vous de Pâques a, au fil des ans, fidélisé une clientèle de connaisseurs dans le domaine  artistique.  Il faut dire que le comité d'animation de Navarrenx (CAN) présidé  par William Mahieu, s'applique à établir une sélection en règle pour ne présenter que des artisans haut de gamme et offrir une palette d'activités la plus diversifiée possible. Avec toujours le souci d'apporter du renouvellement afin d'aiguiser la curiosité des visiteurs.
"Ici il n'y a que des vrais de vrais" confirmait, en connsaisseur,  Pascal, de "Liberté d'Impression", rencontré sous les arcades des vieilles halles.

Et pour asseoir la renommée, les organisateurs ont resserré le périmètre de la manifestation en le limitant  au coeur de la cité : halles de la mairie, arsenal, logis du lieutenant du roi, la grange . Pour aller d'un bâtiment à l'autre, il suffit de traverser une ruelle, une petite place, une cour. Ainsi, même en cas de mauvais temps, comme dimanche, on est à l'abri et au chaud.

Autre nouveauté : le salon du livre qui se tenait  habituellement dans le cadre de ce week-end de Pâques a été, cette année,  reporté aux 8, 9 et 10 mai pour, d'une part, que les artisans et producteurs du terroir soient plus confortablement installés et moins isolés, et, d'autre part, permettre une meilleure fluidité de la circulation des visiteurs.

L'artisanat d'art et les produits du terroir  c'est, plus que jamais, le grand rendez-vous pascal de Navarrenx. Ce, depuis plus de 30 ans,  avec un succès jamais démenti.

J.S.





























































Partager cet article
Repost0
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 23:23
La grande foire  du dernier week-end de janvier, à Navarrenx : matériel agricole d'occasion, voitures, camelots, brocante, vide-grenier,  présentation  de Blondes d'Aquitaine, exposition avicole...  pour un succès complet.

Cette manifestation forte d'une tradition qui remonte à  gaston VII de Moncade, a été remise au goût du jour grâce à la créativité et au dynamisme des jeunes agriculteurs du canton de Navarrenx.

Pour voir l'album photo de la foire cliquer sur ce lien  :
http://www.paysdesgaves.com/album-1300461.html

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Ce pays des gaves où il fait si bon vivre
  • : Au coeur des Pyrénées-Atlantiques, entre montagne et mer, le long des belles rivières pyrénéennes que sont les gaves, ce coin du Béarn et du Pays basque au riche patrimoine (6 cités médiévales et les vignobles des appelations Jurançon et Béarn, dans un rayon de 20 km) est un petit paradis que nous vous invitons à découvrir ou à redécouvrir
  • Contact

Profil

  • Jean Sarsiat
  • Journaliste
Téléphone : 06 71 81 90 87
              sarsiat3@aol.com
  • Journaliste Téléphone : 06 71 81 90 87 sarsiat3@aol.com

Gîtes/Meublés de tourisme

Recherche