Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mars 2022 5 11 /03 /mars /2022 22:09
EVENEMENT MUSICAL : LOS CALCHAKIS en BEARN, DEBUT AVRIL

Le réputé groupe sud-américain, Los Calchakis, se produira en Béarn ce début d'avril.  

Il sera accompagné des Chœurs Tem’ Pau (de Pau) et Espace à chanter (d’Oloron Sainte Marie), soit 50 choristes sous la direction de Christian Lanoue.

Au programme, 3 concerts dans 3 églises :

Le 1er avril, à 20h30, à Pau (église St Vincent de Paul)

Le 2 avril, à 20h30, à Oloron (Cathédrale)

Le 3 avril,à 16h30,  à Navarrenx (église St Germain)

Los Calchakis étaient venus à Pau et Lescar, en 2013. Des relations s'étaient nouées à cette occasion et il a été décidé d'organiser des retrouvailles qui, finalement, auront lieu ce début d'avril, à l'occasion de trois prestigieux concerts à Pau, à Oloron et à Navarrenx qui sera la résidence d'accueil de cet ensemble emblématique de la musique sud-américaine.  

Le quatuor Calchakis qui a été parmi les premiers groupes  à l'origine de la vogue de la musique andine dans le monde, fut créé en 1961 par Hector Miranda, rejoint en 1969 par Sergio Arriagada Cousin.  Cet ensemble a toujours défendu avec authenticité les rythmes et instruments andins et partage dans le monde cette âme de l’Amérique latine. Depuis les départs vers d’autres cieux des regrettés Hector et Sergio, ce sont 4 musiciens sous leurs ponchos argentins (Enrique Capuano, Pablo Urquiza, Osvaldo Muslera) et Chilien (Mario Contreras) qui nous transporteront vers les sommets de leur Cordillère, avec,  en final, une plongée dans la Patagonie.

En première partie, après 2 morceaux interprétés a capella par les deux chœurs réunis, celui de Tem’ Pau et celui  d'Espace à Chanter, sous la houlette de leur émérite chef de chœur, Christian Lanoue, on pourra admirer la virtuosité et l’authenticité des Calchakis, virevoltant d’un instrument à l’autre. 

Leurs kenas, flutes de pan, guitares espagnoles, charangos et percussions précolombiennes, résonneront dans les 3 églises béarnaises.

En deuxième partie, départ pour un voyage en Patagonie avec l’œuvre Destino Patagonia jouée pour la première fois en décembre 2018 et dont ce sera la grande première dans le Grand Sud-Ouest.  Les 50 choristes des 2 chœurs accompagnés par les 4 musiciens de Los Calchakis, sous la baguette de Christian Lanoue, sauront nous faire voyager dans cette magnifique contrée qu’est la Patagonie jusqu’au mythique Cap Horn (Cabo de Horno).

Après la difficile période de la pandémie, le retour des spectacles culturels nous apporte un grand bol d'oxygène. Nul doute que ces trois concerts exceptionnels attireront la grande foule et feront le bonheur de tous. On a été trop longtemps privés de spectacles de chants, de musiques et de rêves. Quand on a l'occasion de pouvoir assister à la reprise des activités culturelles avec un programme d'une aussi grande qualité, on aurait tort de s'en priver.

Billets en prévente : Renseignements auprès de Christophe Léonardelli, tél. 06 24 80 10 59 ou c.leonardelli@sfr.fr.  Prévente à 12 euros.  Sinon sur place au tarif de 15 euros

EVENEMENT MUSICAL : LOS CALCHAKIS en BEARN, DEBUT AVRIL
EVENEMENT MUSICAL : LOS CALCHAKIS en BEARN, DEBUT AVRIL

Le choeur Tem'Pau de l'association des Joyeux Compagnons, de Pau,  est présidé par Christophe Léonardelli.

Le choeur Espace à Chanter de l'association Envol, d'Oloron-Sainte-Marie, est présidé par Catherine Garnier.

Partager cet article
Repost0
4 mars 2022 5 04 /03 /mars /2022 20:06

A Biarritz, Mourenx... et Navarrenx ?

QUARTIER des DEMOISELLES : Le CONCOURS  JEUNES TALENTS 64 reviendra ... en 2023

Mis entre parenthèse en raison de la pandémie, le désormais incontournable concours de coiffure Jeunes Talents 64, organisé par le Quartier des Demoiselles en partenariat avec la Chambre de métiers, sera de retour ... l'an prochain ! 

Cette manifestation a pris son envol en 2017, à Navarrenx, sous la halle de la mairie. Le succès fut immédiat et alla  crescendo les années suivantes, tant et si bien que Jeunes Talents 64 se retrouve à l'étroit dans la cité des remparts. Pour porter cet événement devenu grand, de nouvelles structures, autrement dit une ville plus grande, est recherchée. L'édition 2023 pourrait  même avoir lieu dans deux villes. Une au Pays Basque et l'autre en Béarn. Il serait question de Biarritz et de Mourenx.

Mais, s'est empressée de nous rassurer Kattalin Quentin, présidente du Quartier des Demoiselles, la cité Navarrenx ne sera pas oubliée : "Avec Nathalie nous allons retenir une date pour y présenter le défilé". Car, en effet, ce qui fait la réputation et le succès de Jeunes Talents 64, c'est le concours de coiffure mais aussi le grand show sur un thème chaque année renouvelé, accompagné d'un défilé de mode (prêt à porter, accessoires, bijoux).

Les Demoiselles vont prendre leurs nouveaux quartiers pour nous surprendre encore et toujours !

J.S.

  

 

 

QUARTIER des DEMOISELLES : Le CONCOURS  JEUNES TALENTS 64 reviendra ... en 2023
QUARTIER des DEMOISELLES : Le CONCOURS  JEUNES TALENTS 64 reviendra ... en 2023
QUARTIER des DEMOISELLES : Le CONCOURS  JEUNES TALENTS 64 reviendra ... en 2023
QUARTIER des DEMOISELLES : Le CONCOURS  JEUNES TALENTS 64 reviendra ... en 2023
Partager cet article
Repost0
3 mars 2022 4 03 /03 /mars /2022 16:08
CERCLE BLEU : Georges Cristini interviendra, le 8 mars,  à la conférence mondiale de Porto

Le mardi 8 mars 2022, Georges Cristini participera, à Porto, à la 14e conférence mondiale de l'UNESCO sur la bioéthique . Il est invité à présenter le "premier registre de choix de fin de vie".

Observateur de la vie civique, depuis 20 ans, au comité international de bioéthique, à l'UNESCO, Georges Cristini, qui habite à Monein, est  connu et apprécié  pour son engagement  en faveur des dons d'organes. Il milite également pour le droit de mourir dignement. 

Il avait crée, en 1991, le Cercle Bleu avec le professeur Chris Barnard qui avait réussi, en 1967, la première transplantation cardiaque. Le célèbre chirurgien sud-africain, invité par Georges Cristini, était venu à Pau, au parlement de Navarre, puis s'était rendu au collège de Monein, pour marquer le lancement du Cercle Bleu qui, peu à peu, s'est étendu, au niveau national avec l'apparition de panneaux. Actuellement les  visuels   sont en place aux entrées de près de 500 communes.  Le but est d'arriver à 2000 panneaux Cercle Bleu pour qu'ils fassent leur entrée dans le code de la route ! C'est le défi que poursuivra  Georges Cristini, dès son retour de Porto, pour rallier le maximum de municipalités  à la belle et noble cause du Cercle Bleu. 

Site web du Cercle Bleu : https://www.cerclebleu.eu/

Partager cet article
Repost0
6 février 2022 7 06 /02 /février /2022 11:52
Chaque année, Oloron organise les Transhumances qui traversent les rues du centre ville

Chaque année, Oloron organise les Transhumances qui traversent les rues du centre ville

Les transhumances sur la plus belle avenue du monde pour clôturer le salon de l'agriculture

 

Ce sera un énorme coup de publicité pour le rayonnement du Béarn !

Le dimanche 6 mars 2022, les Folies Béarnaises vont investir les Champs Elysées.  Un troupeau de 2022 moutons et brebis, mais aussi des vaches, des ânes, des chevaux et mulets,  vont monter à Paris pour offrir des transhumances géantes. Ce magnifique cheptel qui est la fierté de nos vallées des gaves sera accompagné  de 450 musiciens, chanteurs, danseurs, conteurs, confréries, artisans, venus de tout le Béarn. En tête du cortège paradera Henri IV sur son cheval cheval blanc.

Ce sera le jour de clôture du salon de l'agriculture. Les Champs Elysée,  comme tous les premiers dimanches du mois, seront exclusivement réservés aux piétons. 

La parade aura lieu de midi à 17 heures.

On l'aura deviné, c'est sur une idée originale et géniale de Jacques Pédehontaà, vice-président du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques, élu du canton d'Orthez, Terres des gaves et du sel, que ce spectaculaire évènement a été lancé.

Les démarches administratives ont été complexes. Il a fallu négocier avec la mairie de Paris, rencontrer le préfet de Paris Didier Lallement,  pour obtenir les autorisations. La boucle est maintenant bouclée. Les feux sont au vert, on peut annoncer que les Transhumances des Folies Béarnaises auront bien lieu. Une conférence de presse est programmée.

Ce week-end, lors de la Foire exposition régionale de Navarrenx il s'en est, bien évidemment, beaucoup parlé. Ils seront nombreux à faire le déplacement, déjà 320 personnes sont inscrites pour prendre le train en gare d'Orthez.  Vendredi dernier, lors de l'assemblée générale de l'association LGV-Orthez-Oui, Jacques Pédehontaà, sans rien dévoiler du contenue de la manifestation, laissa toutefois entendre qu'il y aurait bientôt une ruée béarnaise sur Paris. Et, tout naturellement, il profita de la présence de Jean-Luc Gary, directeur territorial de SNCF Réseau, pour exprimer le souhait d'obtenir un tarif de groupe. Affaire à suivre.

Ceux qui ne pourront se rendre dans la capitale, se brancheront sur les chaînes télés et sur les sites web de la presse quotidienne. Le Béarn sera sous le feu des projecteurs "pour délivrer un message positif sur la ruralité et l'univers paysan, en phase avec la modernité et le développement durable".

Soyons fiers de notre Béarn ! Encourageons toutes les belles initiatives qui tendent à combler son déficit d'image.

J.S.

L'Express a dévoilé l'affiche, ce week-end du 5-6 février, dans son site web

L'Express a dévoilé l'affiche, ce week-end du 5-6 février, dans son site web

"LES FOLIES BEARNAISES" : 2022 BREBIS VONT DESCENDRE LES CHAMPS ELYSEES le DIMANCHE 6 MARS 2022
"LES FOLIES BEARNAISES" : 2022 BREBIS VONT DESCENDRE LES CHAMPS ELYSEES le DIMANCHE 6 MARS 2022
Partager cet article
Repost0
5 février 2022 6 05 /02 /février /2022 18:58

Blondes d'Aquitaine : La fine fleur des élevages dans les vallées des gaves

Les frères Basta, d'Arzacq, deux fois sur le podium

FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN

Hugo et Jean Basta, éleveurs à Arzacq, ont remporté les deux titres disputés samedi matin dans le cadre du comice agricole de la Foire annuelle de Navarrenx : le championnat du Béarn et le concours de la meilleure qualité boucherie.

C'était la quatrième édition du championnat du Béarn des génisses. La finale se  joua entre les 6 lauréates sélectionnées : Stella, de l'élevage Jean-Pierre et Benoît Camguilhem, de Sallespisse ; Saphir, de l'élevage Julian Bracot, de Vielleségure ; Samba, de l'élevage de Mathieu Camps, de Bugnein ; Paloise, de l'élevage de Thierry Ticoulet, de Vielleségure ; Briska, de l'élevage de Jean-Pierre et Benoît Camguilhem, de Sallespisse.

La présentation était assurée au micro par Henri Vaissières, éleveur à Sault-de-Navailles, tandis que le jury composé d'Eric Hontang, de Samadet, et Hervé Lard, de Saubrigues, avait la difficile tâche de procéder à la sélection. Le résultat final fut très serré. D'une courte tête, c'est Savante, présentée par les frères Basta qui décrocha le titre de "miss Béarn" des génisses. Julian Bracot, président des Jeunes Agriculteurs du Béarn des gaves, se fit un plaisir de  remettre à Hugo et Jean, le bouclier de ce concours dont c'était la quatrième édition. 

L'élevage Basta remporta également le premier prix de la  qualité boucherie, avec la génisse Sissi.

 

FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
Le jury durant l'opération de pointage

Le jury durant l'opération de pointage

FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN

Benoît fait la promo de son livre et de sa nouvelle association

A l'occasion de la foire, Benoît Camguilhem, éleveur de blonde dans sa ferme familiale de Sallespisse, a offert un exemplaire de son livre, "Naître Handicapé, un combat pour la vie", à Jean-François Goyhenx, de Castetbon, dont c'était la première participation au comice agricole de la foire. Il en profita pour présenter, au micro, la finalité de son ouvrage et pour annoncer la création de l'association Handi'Spoir  qui a pour objet d'ouvrir l'accès des personnes handicapées aux sports et à la culture.

La veille, Benoît était parmi les invités à l'assemblée générale de l'association LGV-Orthez-Oui et eût l'occasion d'intervenir au cours du débat. Très heureux de cette soirée il nous a confié que Jean-Luc Gary, directeur de SNCF-Réseau lui a acheté le livre et le félicita pour son engagement au service de la cause des handicapés.

FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN

-o-o-o-

Céleste, la relève !

Céleste et son joli petit veau Stella

Céleste et son joli petit veau Stella

C'est de la graine de future éleveuse. Céleste a accompagné son père Mathieu Camps et a participé, comme une grande, à la présentation devant le jury, en manifestant  beaucoup d'attention et d'affection pour Stella, le magnifique petit veau dont elle prend le plus grand soin.

Céleste et son père Mathieu présentent la génisse Pétale et son petit veau Stella

Céleste et son père Mathieu présentent la génisse Pétale et son petit veau Stella

FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN

Photo ci-dessus : trois jeunes, qui manifestent - déjà ! - de la passion pour le métier déleveurs, ont été récompensés. Il s'agit de Ruben, Céleste et Aurélie qui était représentée par Emma sa maman. Une coupe leur a été offerte par Claude Bracot et Denis Ticoulet.

-o-o-o-

Sélectionnée pour  le salon de l'Agriculture à Paris

 

FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN

Navarraise la belle blonde de l'élevage de Thierry Ticoulet (Vielleségure) fait partie des 40 animaux sélectionnés sur toute la France, pour participer au salon de l'agriculture de Paris.

Ce magnifique spécimen, né le 13 mai 2017, accompagné de sa progéniture Sissi, défendra  les couleurs du Béarn, et a été présenté au public, samedi matin, dans le cadre de la foire de Navarrenx, sous la conduite des deux stagiaires Thomas Carrère, de Sauvelade, et Aurélie Lagouardette, d'Ogenne-Camptort.

FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
FOIRE de NAVARRENX : "SAVANTE" ELUE MISS BEARN
Partager cet article
Repost0
21 janvier 2022 5 21 /01 /janvier /2022 15:25

Rencontres photographiques sur le thème Terre-Mer

SPONSORS : Ce visuel provisoire sera complété avec l'ajout d'annonceurs qui se manifesteront

SPONSORS : Ce visuel provisoire sera complété avec l'ajout d'annonceurs qui se manifesteront

Plusieurs fois reportées les Rencontres Photos d'Orthez auront finalement lieu le dimanche 16 et le lundi 17 octobre 2022.

"Il a fallu jongler, surfer", en 2021 et début 2022, entre mois d'élections, actualité sanitaire, disponibilités de la salle de la Moutète, arbitrages dans la programmation culturelle de la ville, calendrier des grandes marques internationales de la photo... 

Finalement ce sera les 16 et 17 octobre pour le salon à la Moutète,  tandis que les expositions l'Emoi de la Photo ce sera tout le mois d'Octobre, en divers points de la ville. L'annonce a été faite ce vendredi matin avec la sortie de l'affiche officielle.

Il avait été tout particulièrement prévu de lancer, sur un mois, le printemps prochain,  l'Emoi de la Photo, avec une programmation de haute volée. Olivier Robinet, président de l'association organisatrice Orthez'Educ Images, est désolé d'avoir été obligé d'annuler : "Nous avions préparé un joli scoop dans les têtes d'affiches. Pour de nombreuses raisons qui ne nous appartiennent pas, nous avons donc décidé de les sortir de notre programmation avec tristesse".

Tous les regards et espoirs sont désormais tournés vers octobre. "Nous travaillons à trouver deux belles signatures pour illustrer le thème 2022" glisse Olivier Robinet tout en lançant un appel : "Si vous pouvez nous y aider, nous sommes preneurs même si des contacts sont déjà pris."

Renseignements et propositions : orthezeducimages@gmail.com ; téléphone : 06 08 72 42 24 (Olivier Robinet)

 

 

 

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2021 1 20 /12 /décembre /2021 23:22

 

 Une idée de cadeau pour les fêtes de fin d'année

"Le roman inachevé du boeuf de la crèche", écrit par l'abbé Jean Casanave sous le pseudonyme de Jan de Bartaloumé,  fait partie  de la "Sélection Noël 2021" des éditions Médiaspaul.

Un honneur mérité pour cet ouvrage édité il y a un an et dont le succès a entraîné une suite, "Ces incroyables croyants", sortie en septembre dernier.

 

LE LIVRE de JEAN CASANAVE  DANS LA "SELECTION NOEL 2021"
LE LIVRE de JEAN CASANAVE  DANS LA "SELECTION NOEL 2021"
LE LIVRE de JEAN CASANAVE  DANS LA "SELECTION NOEL 2021"
LE LIVRE de JEAN CASANAVE  DANS LA "SELECTION NOEL 2021"
LE LIVRE de JEAN CASANAVE  DANS LA "SELECTION NOEL 2021"

Le blog de Jean Casanave, alias Jan de Bartaloumé :  https://jeancasanave.blogspot.com/

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2021 6 13 /11 /novembre /2021 21:42

Orthez Sainte-Suzanne

Le combat prend une autre dimension

Jean Lassalle, député

Jean Lassalle, député

Un entretien devrait être sollicité auprès de Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités locales. 

Le projet de défusion change de braquet. Avec le préfet c'était devenu une impasse. Désormais l'association "J'aime Sainte-Suzanne" va taper à la porte du Pouvoir. Le combat devient politique dans le bon sens du terme.

Max Brisson, sénateur

Max Brisson, sénateur

Associé ("fusionné") à Orthez, le petit village de Sainte-Suzanne demande le divorce. Rien ne vas plus. Le combat dure depuis 8 ans.

La nouvelle association "J'aime Sainte-Suzanne" a repris le flambeau.  Elle a invité, vendredi soir, tous les parlementaires (députés et sénateurs) des Pyrénées-Atlantiques pour leur présenter le dossier,  demander leurs avis et leurs conseils.

Jean Lassalle, député, et Max Brisson, sénateur, étaient présents. Jean-Paul Mattei, député, retenu par un débat à l'assemblée nationale, a livré un message par l'intermédiaire de Jacques Pédéhontaà. Frédérique Espagnac, sénatrice, rentrée trop tard du salon Made in France à Paris, n'a pu être présente comme elle l'avait souhaité. Elle suit le dossier.

Faisons le point.

 

Le constat de Jean Lassalle et Max Brisson :

"Votre combat est légitime. Vous avez une longueur d'avance sur l'air du temps"

Le député et le sénateur étaient sur la même longueur d'onde.

Résumons leur analyse : Fut un temps ou fusions et regroupements étaient dans l'air du temps. C'était le courant dominant. On disait "plus c'était gros plus ça marcherait". Puis patatras, sont arrivés les gilets jaunes provoquant une crise dont on est sorti grâce à l'engagement des maires vers lesquels le Président s'est tourné. Il y a la pandémie du Covid où les municipalités jouent un rôle de proximité indispensable.

Aujourd'hui, l'air du temps a changé. Le combat de Sainte-Suzanne est profondément d'actualité. Il a même une longueur d'avance.

Chaque pays a son génie, ses gènes qu'il puise dans son histoire. Parmi les gènes de la France il y a celui de la commune. Le maire est le représentant de l'Etat dans son territoire, c'est une singularité française. Les équipes municipales sont des biens précieux qu'il faut conserver.  

Jean Lassalle parla même "du lien charnel entre le maire et sa commune".

Les fusions ont fait les divisions. 

Les propositions

Le député et le sénateur y allèrent de leurs conseils :  Rien ne sert de s'en prendre au préfet. C'est un fonctionnaire. Il exécute. 

C'est un combat politique qu'il faut mener.

Et Max Brisson de glisser : "Vous n'échapperez peut-être pas à des manifestations et des banderoles qu'il vous faudra organiser.."

Jacques Pédehontàa, conseiller départemental, a transmis le message du député Jean-Paul Mattei : "Il veut vous recevoir et il propose de tenter de faire bouger les lignes en sollicitant un rendez-vous avec Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales".

Jean Lassalle, député, veut lui aussi jouer "un rôle de facilitateur" : "Je connais bien Jacqueline Gourault depuis fort longtemps. C'est une amie. Je vais également parler de votre combat, qui est mille fois légitime, au préfet, avec mes mots à moi, je vais y mettre toute ma passion et ce que j'ai de meilleur. Je tenterai aussi de convaincre David Habib".

Les mots de conclusion :

Jacques Pédehontaà : "Votre combat est légitime. La ville d'Orthez doit en sortir par le haut. Sainte-Suzanne aussi pour retrouver son autonomie de véritable commune". 

Anita Beuste, maire-déléguée : "Quand deux communes se sont mariées, que l'association ne marche pas, on doit leur donner la possibilité de divorcer".

Pierre Méliande : "Cela fait 8 ans qu'on combat. C'est la première fois qu'on se sent écouté, entendu, par vous les parlementaires. On vous remercie. On ne lâchera rien !".

Francis Aussat : "Nous n'avons pas besoin de la tutelle d'Orthez (...) Pour demander la défusion toutes les sensibilités, tous les tous les âges, sont réunis dans un même élan. Tous les clivages sont transcendés. C'est important de le souligner".

Max Brisson : "Un conseil, continuez ! Je me tiens à votre disposition si vous avez besoin de moi".

Jean Lassalle : "Vous n'êtes pas seuls. Le vrai combat pour parvenir à une solution est politique. C'est un combat qui est profondément d'actualité. Je suis avec vous".

Le mot de la fin aux coprésidentes de "J'aime Sainte-Suzanne", Claire Edon et Cécile Cuyeu : "Vos propos nous touchent, nous légitiment. Nous retenons que vous dites que nous avons un temps d'avance sur l'air un temps, on va continuer car le projet que nous défendons est juste !".

 

SAINTE-SUZANNE/DEFUSION  : Le dossier va monter à Paris...
SAINTE-SUZANNE/DEFUSION  : Le dossier va monter à Paris...
De gauche à droite : Mac Brisson, sénateur, Jean Lassalle, député, Isabelle Antier et Jacques Pédehontàa, conseillers départementaux

De gauche à droite : Mac Brisson, sénateur, Jean Lassalle, député, Isabelle Antier et Jacques Pédehontàa, conseillers départementaux

De gauche à droite : Pierre Méliande, Francis Aussat, Anita Beuste (maire-déléguée), Claire Edon, Cécile Cuyeu, Claude Cognault

De gauche à droite : Pierre Méliande, Francis Aussat, Anita Beuste (maire-déléguée), Claire Edon, Cécile Cuyeu, Claude Cognault

SAINTE-SUZANNE/DEFUSION  : Le dossier va monter à Paris...
SAINTE-SUZANNE/DEFUSION  : Le dossier va monter à Paris...
SAINTE-SUZANNE/DEFUSION  : Le dossier va monter à Paris...
SAINTE-SUZANNE/DEFUSION  : Le dossier va monter à Paris...
Pierre Méliande

Pierre Méliande

SAINTE-SUZANNE/DEFUSION  : Le dossier va monter à Paris...
SAINTE-SUZANNE/DEFUSION  : Le dossier va monter à Paris...
Anita Beuste, maire déléguée de Sainte-Suzanne

Anita Beuste, maire déléguée de Sainte-Suzanne

SAINTE-SUZANNE/DEFUSION  : Le dossier va monter à Paris...
Cécile Cuyeu

Cécile Cuyeu

SAINTE-SUZANNE/DEFUSION  : Le dossier va monter à Paris...
Claire Edon

Claire Edon

SAINTE-SUZANNE/DEFUSION  : Le dossier va monter à Paris...
SAINTE-SUZANNE/DEFUSION  : Le dossier va monter à Paris...
SAINTE-SUZANNE/DEFUSION  : Le dossier va monter à Paris...
SAINTE-SUZANNE/DEFUSION  : Le dossier va monter à Paris...
SAINTE-SUZANNE/DEFUSION  : Le dossier va monter à Paris...
Claude Cognault

Claude Cognault

SAINTE-SUZANNE/DEFUSION  : Le dossier va monter à Paris...
SAINTE-SUZANNE/DEFUSION  : Le dossier va monter à Paris...
Francis Aussat

Francis Aussat

Jacques Pédehontaà, conseiller départemental

Jacques Pédehontaà, conseiller départemental

Isabelle Antier, conseillère départementale

Isabelle Antier, conseillère départementale

SAINTE-SUZANNE/DEFUSION  : Le dossier va monter à Paris...
SAINTE-SUZANNE/DEFUSION  : Le dossier va monter à Paris...
SAINTE-SUZANNE/DEFUSION  : Le dossier va monter à Paris...

Jean Lassalle complice avec les coprésidentes Claire Edon et Cécile Cuyeu

SAINTE-SUZANNE/DEFUSION  : Le dossier va monter à Paris...

-o-o-o-

La presse en parle

-o-o-o-

Le journal "Sud-Ouest" du 15 novembre

SAINTE-SUZANNE/DEFUSION  : Le dossier va monter à Paris...

-o-o-o-

La "République des Pyrénées" du 15 novembre

SAINTE-SUZANNE/DEFUSION  : Le dossier va monter à Paris...
Partager cet article
Repost0
11 novembre 2021 4 11 /11 /novembre /2021 12:36

♫ J'entends siffler le train...♫ 

 

VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU

 

 

Avant de revêtir son manteau de neige, la vallée d'Aspe offre ses belles couleurs d'automne qui accentue son caractère sauvage et mystérieux. 

Les ouvrages d'art de l'ancienne ligne de chemin de fer qui ont bravé le temps sont impressionnants, enveloppés d'une  végétation luxuriante. La patine des pierres de taille, la rouille des ferrailles des ponts de type Eiffel, sont en harmonie avec la nature qui marque les saisons. Avec l'espoir que cette ligne de chemin de fer fermée depuis le 27 mars 1970, suite à un déraillement qui provoqua la destruction du pont de l'Estanguet enjambant le gave d'Aspe, à Accous (1),  reprenne vie. Un vent favorable, du côté du Conseil Régional se manifeste depuis quelques temps, pour accélérer le dossier. Les meilleures conditions semblent réunies pour qu'on entende le train siffler à nouveau. On doit s'en réjouir.

En cette fin de mois de novembre la place de Bedous était désespérément déserte. Seule était éclairée la petite vitrine de l'Office de tourisme du Haut Béarn. Pas un chat dans les rues. Quelques kilomètres plus loin, de l'autre côté des Pyrénées, au bout du tunnel du Somport, Canfranc était bien plus vivant avec ses façades colorées, deux ou trois cars de touristes en balade, les terrasses des restaurants qui servaient encore à manger à 4 heures de l'après-midi. Un contraste saisissant entre  l'un et l'autre côté des Pyrénées.

Mais c'est bien en vallée d'Aspe que la nature offre le plus beau spectacle. Au détour des virages surgissent de petites merveilles dans un enchevêtrement de couleurs d'automne. En attendant le printemps des forêts et celui de la voie ferrée reliant la France à l'Espagne. 

J.S.

La ligne de chemin de fer Oloron Bedous est remise en service depuis 5 ans. Il reste à entreprendre la remise en état des quelques 30 km Bedous-Canfranc pour que soit ouverte la traversée des Pyrénées sur l'itinéraire Bordeaux, Dax, Orthez, Pau, Oloron, Canfranc, Saragosse. Autrement dit la liaison Aquitaine-Aragon (Bordeaux-Saragosse).

-o-o-o-

Ouvrons au passage une parenthèse destinées à ceux qui s'intéressent au train du quotidien : le dossier de rénovation/modernisation de la ligne historique Dax-Orthez-Pau avance à grands pas. Il est poussé et tiré par le haut sous l'impulsion de l'association LGV-Orthez-Oui. N'hésitez pas à devenir membre adhérent  : 

http://lgv-orthez-oui.over-blog.com/

 

VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU
VALLEE d'ASPE : Le BEL AUTOMNE aux COULEURS de ROUILLE et de FEU

(1)

On attend la résurrection 

Le 27 mars 1970, le train dérailla. Il était 6 h 45. Un brouillard givrant recouvrait la région.

Le journal La République relata l'accident qui ne fit, miraculeusement, aucun blessé :  

« Un train de marchandises comportant deux locomotives et neuf wagons chargés de maïs à destination de l’Espagne venait de quitter la gare de Bedous lorsque, arrivé sur le pont métallique de l’Estanguet qui enjambe le gave d’Aspe, le convoi se trouva en difficulté, les deux motrices patinant anormalement sur la petite rampe qui conduit à Lescun. Les deux conducteurs étant descendus de leurs machines pour rechercher la cause de cet incident, le convoi se met à dévaler en marche arrière ».

L’événement sonne le glas de la ligne inaugurée en 1928

La suite, la mémoire collective la connaît par cœur. Entraîné par la vitesse et la force centrifuge, le train déraille, entraînant la destruction de l’ouvrage. L’événement sonnera le glas de la ligne de chemin de fer internationale inaugurée en 1928. Sur les lieux, le reporter découvre rien moins qu’un « tableau de western » avec « au pied de la montagne, baignant dans l’eau, le pont détruit, les deux locomotives disloquées, les neuf wagons éventrés, un enchevêtrement de ferraille indescriptible et, ça et là, des tonnes de maïs perdues ».

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2021 2 28 /09 /septembre /2021 11:30
NAVARRENX : MAITRE OLIVIER, STAR DE LA PHOTO

Le 16 janvier dernier, nous annoncions dans ce blog, en avant-première, que le photographe de Navarrenx, Olivier Robinet, entrait dans le cercle fermé des maîtres artisans.

Le diplôme vient de lui être officiellement remis, ce lundi 27 septembre, à Bayonne, par Gérard Gomez, président de la Chambre des métiers du 64. La cérémonie s'est clôturée par une réception qui, en pays basque, a mis à l'honneur la gastronomie... du Béarn des gaves avec de délicieuses charcuteries de chez Branaa à Navarrenx, et un vin exquis, l'ADN64 du domaine Villa Bys du Mont d'Oraàs. Qui dit mieux ?

... et félicitations à Olivier Robinet de Navarrenx, le pro de la photo.

NAVARRENX : MAITRE OLIVIER, STAR DE LA PHOTO

-o-o-o-

Ci-dessous l'article paru dans ce blog le 16 janvier dernier

Olivier Robinet accède au rang de maître 

NAVARRENX : MAITRE OLIVIER, STAR DE LA PHOTO

Le photographe de Navarrenx vient d'être officiellement nommé maître artisan. L'intéressé s'est montré très discret... mais du côté de la Chambre consulaire l'information a fuité.

C'est la plus haute distinction attribuée dans l'artisanat. Elle est décernée par une commission composée du président de la Chambre des métiers, d'élus du Conseil Régional et du Conseil départemental, et de la DIRRECTE (Direction Régionale des Entreprises de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi).

Félicitations donc à Olivier Robinet qui accède à cet honneur pour sa carrière de photographe qui a pignon sur rue à Navarrenx, pour sa créativité et son esprit d'entreprise, pour son action associative, pour son travail de formateur et notamment son engagement en tant que professeur de photo au lycée Molière d'Orthez. 

Rappelons qu'Olivier Robinet préside l'association qui organise le réputé "salon de la photo" d'Orthez. Cet événement annuel se tient, au printemps,  dans la mythique salle de la Moutète. Les plus grandes marques, nationales et internationales, y participent pour présenter leurs nouveautés. C'est un énorme événement qui se prolonge par une second rendez-vous, en automne, "L'émoi de la photo", avec des  expos, de haut niveau, aux quatre coins de la cité.

Jean Sarsiat

Olivier Robinet dans ses oeuvres

Olivier Robinet dans ses oeuvres

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Ce pays des gaves où il fait si bon vivre
  • : Au coeur des Pyrénées-Atlantiques, entre montagne et mer, le long des belles rivières pyrénéennes que sont les gaves, ce coin du Béarn et du Pays basque au riche patrimoine (6 cités médiévales et les vignobles des appelations Jurançon et Béarn, dans un rayon de 20 km) est un petit paradis que nous vous invitons à découvrir ou à redécouvrir
  • Contact

Profil

  • Jean Sarsiat
  • Journaliste
Téléphone : 06 71 81 90 87
              sarsiat3@aol.com
  • Journaliste Téléphone : 06 71 81 90 87 sarsiat3@aol.com

Gîtes/Meublés de tourisme

Recherche