Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 janvier 2021 6 09 /01 /janvier /2021 23:24

-Janvier 1991 : Adieu le vétuste Marché couvert, bonjour le flamboyant Palais des sports

-Novembre 2004 : Les anciennes gloires offrent le dernier match à la Moutète avant la disparition du mythique terrain de basket

Bisséni, Larrouquis, Duquesnoy

Bisséni, Larrouquis, Duquesnoy

Le 5 janvier 1991 L'Elan Béarnais d'Orthez faisait ses adieux à la Moutète. Le club de Pierre Seillant, sur la lancée de deux titres de champion de France et la victoire en coupe d'Europe Korac, pour sauver son avenir, avait  fait le choix de quitter le vieux marché couvert qui n'était plus aux normes. 

Bordeaux et Toulouse, flairant le bon coup, firent les yeux doux. Finalement c'est le maire de Pau, André Labarrère,  qui se montra le plus convaincant, et construisit un palais des sports de 8 000 places, pour offrir à sa ville l'équipe au rayonnement européen dont il avait toujours rêvé.

Ce fut un coup dur pour Orthez que les exploits de l'Elan avaient rendu célèbre. Economiquement la cité de Fébus y laissa des plumes. Le commerce local, notamment les bars et restaurants, en ressentirent singulièrement les effets dans leurs tiroirs caisses. Il faut se rappeler que durant 20 ans tous les restaurants tournèrent  à plein avec un service avant les matches et un après. Lors des derbies, et pour les matches de coupe d'Europe qui avaient lieu en semaine, un troisième service était chaque fois organisé dans la soirée. Les comptoirs des cafés débordaient de monde.

Après le départ de l'Elan, la Moutète n'eut d'autre choix que de se recentrer sur son destin local et régional de salle polyvalente. En 2004, la municipalité entreprit un chantier de plus de 3 millions d'euros pour réhabiliter le bâtiment qui en avait grand besoin, et l'orienter vers une vocation spécifiquement commerciale, culturelle et festive. Terrain de basket (pratiqué par l'USO) et mur d'escalade étaient déménagés dans la nouvelle salle des sports qui venait d'être hâtivement construite à cet effet,  près du stade municipal.

Quelques jours avant l'ouverture du chantier et le démontage du terrain de basket, les anciennes gloires qui ont bâti la légende de l'Elan, poussées par les fidèles supporters, décidèrent d'organiser le dernier match sur ce parquet où l'Elan Béarnais avait fait mordre la poussières aux plus grandes équipes européennes. 

L'emblématique entraîneur Jean Luent  retrouva le chemin de la Moutète. Autour de lui, René Page, Larrouquis, Bisseni, Hufnagel, Ortega, Duquesnoy etc (voir photos ci-dessous) répondirent présents. Ils affrontèrent l'équipe voisine et amie d'Amou conduite par Patrick Lannelongue. Comme aux folles soirées des années 70 et 80, la banda avait pris place dans les gradins au milieu du public. Ce fut un match des retrouvailles dans une très amicale ambiance. Une soirée émouvante empreinte de souvenirs et de nostalgie, mais aussi l'heureuse occasion pour les supporters de saluer et remercier ces champions qui les ont tant fait rêver et qui ont tellement fait palpiter leur coeur. Avec le regret unanime de voir la salle de la Moutète où bat le coeur de la ville, désormais privée de matches de basket. 

J.S.

 

 

-o-o-o-

Le parquet découpé et vendu aux supporters

ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?

Les fans de l'Elan ont pu récupérer un morceau du célèbre parquet de la Moutète que la municipalité, avec le concours de l'Elan Béarnais, avait décidé de découper en petits morceaux.

Chaque part, estampillée du cachet de la ville, numérotée et accompagnée d'un certificat d'authentification, fut mise en vente à Orthez et au palais des sports de Pau, au profit du téléthon 2004. Un précieux souvenir d'une époque révolue avant de tourner définitivement la page et de verser quelques larmes.

ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?

Séquence émotion

Novembre 2004 : Les pionniers de retour pour le dernier match à la Moutète

Nous avons retrouvé les photos : 

Paul Henderson

Paul Henderson

Dechaumet, Ortega, Dumas, Bialé

Dechaumet, Ortega, Dumas, Bialé

Deganis, Duquesnoy

Deganis, Duquesnoy

Jean Luent, ému, salue le public

Jean Luent, ému, salue le public

Bisséni, le prince de la Moutète, toujours galant

Bisséni, le prince de la Moutète, toujours galant

Ortega, Dumas, Bialé

Ortega, Dumas, Bialé

ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
Le grand Roger du haut de ses 2,14 mètres

Le grand Roger du haut de ses 2,14 mètres

ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
L'Orthézien Alain Larrouquis

L'Orthézien Alain Larrouquis

ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?

Les "anciennes gloires" qui ont bâti la légende,  de retour sur le parquet pour le match des adieux à la Moutète :

De gauche à droite, debout : Paul Henderson, Mathieu Bisséni, Roger Duquesnoy, Jean-Luc Deganis, Jean Luent, René Page ; accroupis : Christian Ortega, Robert Bialé, Alain Larrouquis, Frédéric Hufnagel, Gérard, Dumas, Florent Dechaumet

ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
Patrick Lannelongue et son équipe accueillis sous les applaudissements

Patrick Lannelongue et son équipe accueillis sous les applaudissements

ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
Duquesnoy et Bisséni, complices comme au bon vieux temps

Duquesnoy et Bisséni, complices comme au bon vieux temps

ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?

Chez les frères Page il y a aussi des artistes : Henri et Georges.

Ici, durant la mi-temps, Henri Page dans une danse endiablée, un des numéros préférés de Guy Lux...

 

ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
Larrouquis père et fils

Larrouquis père et fils

Freddy Hufnagel, Thierry Issartel, maire d'Orthez, et Sabine Lauga, adjointe au maire

Freddy Hufnagel, Thierry Issartel, maire d'Orthez, et Sabine Lauga, adjointe au maire

Jean Luent entouré des frères Page,  Georges, René et Henri

Jean Luent entouré des frères Page, Georges, René et Henri

ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?

-o-o-o-

ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?

-o-o-o- 

Les belles pages de l'Elan Béarnais

Que reste-t-il ? Des souvenirs. Des livres. Des coupures de journaux. Des magazines.

On peut revivre la glorieuse épopée de l'Elan Béarnais à travers la lecture de livres dont nous donnons, ci-dessous, les photos des couvertures. Il manque "Un commando pour la Korac" (signé Gérard Bouscarel) sur lequel nous n'avons pas pu mettre la main ni poser les yeux. Si quelqu'un en a un en rab, nous sommes preneurs pour alimenter notre chronique de souvenirs 

ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?
ORTHEZ/LA MOUTETE : Que reste-t-il de la fabuleuse épopée de l'Elan Béarnais  ?

-o-o-o-

Patrimoine : "L'Elan mythique, l'Elan magique"

Photo qui figurait dans la boutique de l'Elan à la Moutète

Photo qui figurait dans la boutique de l'Elan à la Moutète

Il n'y a plus de trace visible de l'épopée de l'Elan Béarnais à Orthez.

Pourtant après le départ sous le ciel palois, une boutique aux couleurs "vert et blanc" avait pignon sur rue à l'entrée de la salle de la Moutète. Une belle vitrine juste à côté de l'entrée principale. La permanence était assurée par une salariée du club  pour la vente des billets d'entrée au palais des sports palois. On y trouvait aussi, à la vente,  des maillots, écharpes, tee-shirts et autres souvenirs aux couleurs de l'Elan Béarnais Pau-Orthez. 

Deux grands panneaux, "l'Elan mythique" et "l'Elan magique" étaient accrochés au mur. L'un affichait les photos de toutes les équipes qui ont évolué à la Moutète ; sur l'autre on découvrait les figures emblématiques qui ont fait la gloire de l'Elan.

En juin 2010, un simple fax expédié par l'Elan Béarnais Pau-Orthez annonçait la fermeture de la boutique et le licenciement de l'employée. "C'est une erreur, une maladresse de Claude Bergeaud" s'insurgea Mathieu Bisséni, le prince de la Moutète, qui fut bien le seul à réagir officiellement.

Toujours est-t-il que plus rien de visible ne rappelle le passé glorieux de la Moutète. 

Il y exactement 10 ans, nous suggérions dans le journal "Sud-Ouest" de retrouver les deux panneaux sûrement rangés dans un coin, pour les placarder à nouveau sur un mur de la bâtisse. Voilà qui aurait de l'allure et raviverait le souvenir. Les années ont passé, toujours rien ! C'est regrettable.

Tout récemment, à l'occasion des 30 ans du départ à Pau, Mathieu Bisséni revenait à la charge sur sa page Face Book pour demander qu'une démarche soit engagée pour classer le célèbre monument orthézien dans la liste des Monuments Historiques.

J.S.

-o-o-o-

Ils ont réagi sur les réseaux sociaux et par messagerie

Louis Lucchini, ancien adjoint au maire de Pau :"Ce fut la survie du club grâce à un élu qui s'appelait Henri Lambert qui a su convaincre André Labarrère d'une opportunité gagnant-gagnant .J'espère que Pierre Seillant garde souvenir de cette rencontre dans un avion qui partait pour Paris...... parfois l'histoire ..."

Mathieu Bisséni, ancien capitaine de l'Elan Béarnais, ancien international :"Bonjour Cher Ami Jean SarsiatNous avions vécu tous ces instants grâce à toi et le ( notre) Journal Sud-Ouest qui relataient tous nos faits gestes, exploits et défaites. Et nous avions pris nos « retraites « presqu’en même temps que toi.Merci pour tout. Je sais que tu t’occupes à fond du développement du Tourisme du côté dans notre Béarn pyrénéen. Promis je passerais te rendre visite. Bonne et heureuse année à toi et toute ta famille! Prenez bien soin de vous avec les temps qui courent. Amicalement et sportivement !"

Marcel Garnier Dit Vaza, artiste peintre :"Quelle belle époque... de supers bons souvenirs..."

Anthony Moreau : "Magnifique ! Orthez c'était vivant !"

Lou Rollat-Leroy : "Mathieu Bisséni a joué à Lourdes"

Pat Bernière, photographe à "Sud-Ouest" : "Déjà 30 ans... souvenir, souvenir, mes débuts accompagnés par mon maître Christian Rigaber"

Sabine Lauga, ancienne adjoint au maire d'Orthez : "J'ai vu le dernier match à la Moutète et mon fils est né le 28 janvier. Ces photos quels souvenirs ! Et quel Téléthon extraordinaire !""

Vincent Simonet : "On regardait nos héros sans passer par un téléphone portable et on pouvait leur serrer la main... Pas mal d'amis sur ces photos n'ont pas les cheveux gris !"

David Maysonnave : "Oh la la, que de souvenirs !"

Véronique Bergemayou : "Le jeune homme au blouson à carreaux, ne serait-il pas l'actuel coach de l'Elan Laurent Vila ?"

Coco Gil : ancien champion de pelote basque : "On reconnaît sur ces photos Monique Tarride, ancienne prof de sport, excellente joueuse de tennis. Elle me faisait jouer au tennis une fois par semaine à Orthez, je prenais des raclées, car moi je jouais à la pelote, rien à voir, mais j'adorais jouer avec elle".   "(...) Oui très bons souvenirs de la Moutète, à l'époque deux matches par  semaine,  coupe d'Europe  et championnat, la ville était vivante ce n'est plus le cas. Vraiment dommage. Merci à l'Elan."

Jean Perisses : "Pour nous les palois, quel plaisir plaisir d'aller à la Moutète. C'était une soirée de dépaysement à la campage. Sans chichi. On mangeait chez Moulia, on allait au match ou on se défoulait sans retenue, en criant, en applaudissant, en hurlant, en tapant des pied sur les gradins, en engueulant les arbitres ... puis on remontait chez Moulia pour boire un ou deux verres au milieu des joueurs et des supporters, c'était à nouveau tout un spectacle. Bisseni venait faire la bise à ma femme. Kaba faisait des accolades, Larrouquis puis Hufnagel nous gratifiaient d'un sourire rayonnant dès qu'ils avaient un peu bu. Henderson silencieux et rêveur était amoureux d'une jolie Orthézienne. Duquesnoy nous impressionnait. On était simplement heureux. L'Elan d'Orthez c'était notre famille...

J.Ph. Alberti : "La ville d'Orthez, toujours prompte à  dévoiler des plaques commémoratives, aurait elle oublié l'Elan Béarnais de chez nous  et ses titres de champions de France et de vainqueur de coupe d'Europe ? " 

Philippe Cier : "Bien des souvenirs !"

Guy Moutier : "Peut être les meilleurs moments de ma vie, la Moutète et le basket avec ses vedettes ; la famille Tarride étaient mes voisins, Robert et Berthe ambulanciers ; mes parents ont tenu le bar restaurant à côté, puis ensuite mon beau-frère et ma soeur, bar Questel !!"

Pierre Saubot, capitaine d'industrie : "Un fabuleux souvenir et un grand espoir d'avenir"

Marie Moumas : "Si tu en as d'autres Jean, un plaisir à revoir. Tu devrais envoyer l'article à Bernard Sault"

Patou Sarra : "Alain Larrouquis, 12 ans de vie commune au boulot. Que de bons moments !"

Jeannet Cressend : "Ces années 70 et 80, que du bonheur ! Orthez était plein de vie et d'espoir. Le basket nous remplissait de joie, c'était notre ciment, notre culture, nos rêves fous, notre orgueil. La Moutète puis la troisième mi-temps au restaurant Saint-Loup, chez Jacques St Pé,  pour refaire le match, se réchauffer le coeur, s'échauffer les esprits, soulever les montagnes. Sur le chemin de Saint Loup, arrêt au comptoir de chez Moulia avec les joueurs qui étaient devant et derrière le bar !"

Cricri et Jeannot : "Merci Monsieur Seillant pour tout le bonheur que vous nous avez donné !"

Jocelyne Gouge Grabowski : "Que de bons souvenirs. C'était un véritable bonheur quand la Moutète se transformait en un véritable spectacle, remplie de joie, de bonheur et de convivialité. ALLEZ L'ELAN ! Merci"

Jean-Pierre Lamagnère : "J'y étais ! Quel plaisir, quels souvenirs, en tant que supporter de l'Etoile Amolloise, et de l'Elan Béarnais."

Alice Gimenez : "Que de souvenirs... nous faisions partie des PEONS... avant match, après match et pendant le match... il y avait une communion... c'était une grande famille... après le passage au palais des sports ce n'était plus pareil... nous étions quelques supporters invités avec les "officiels" pour l'anniversaire de  Mr Seillant, nous lui avions offert (collecte  de  tous les groupes de  supporters) un sublime stylo qui a servi à signer Valéry Demory en 1991... une époque révolue, l'argent  a remplacé   l'esprit d'équipe et la défense du maillot !!!!!"

Pierrette Lapèze : "Que de souvenirs !!! C'est bien loin."

Raymond Page : "Merci Jean au nom de tous les frères Page pour cette évocation d'un passé déjà lointain, mais que nous avons vécu ensemble avec passion."

Milou Dolie : "Je me rappelle de cette époque , je me rappelle de Monsieur Mathieu Bisséni sortant de sa voiture, une Alpha Romeo blanche, et quand ma mère lui préparait un sandwich 3 steaks hachés, salade tomate, dans un grand pain, ils étaient tous souvent dans le café de mes parents à Salies-de-Béarn, les Tourelles ;  les sorties au Chalet, à la Colombière, et tant d'autres. Waouh le remps passe vite !"

-o-o-o-

Avril 2013 : Les anciennes gloires de l'Elan Béarnais et du FC Barcelone avaient offert un sublime match des gala à la salle Pierre Seillant. Pari réussi pour Bernard Lamarque et Christian Hitte coprésidents de l'amicale des anciens de l'Elan Béarnais :

http://www.paysdesgaves.com/article-une-constellation-d-etoiles-du-basket-116798730.html

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Ce pays des gaves où il fait si bon vivre
  • : Au coeur des Pyrénées-Atlantiques, entre montagne et mer, le long des belles rivières pyrénéennes que sont les gaves, ce coin du Béarn et du Pays basque au riche patrimoine (6 cités médiévales et les vignobles des appelations Jurançon et Béarn, dans un rayon de 20 km) est un petit paradis que nous vous invitons à découvrir ou à redécouvrir
  • Contact

Profil

  • Jean Sarsiat
  • Journaliste
Téléphone : 06 71 81 90 87
              sarsiat3@aol.com
  • Journaliste Téléphone : 06 71 81 90 87 sarsiat3@aol.com

Gîtes/Meublés de tourisme

Recherche