Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 novembre 2023 3 15 /11 /novembre /2023 23:02

-o-o-o-

CONFERENCES du C.H.A.R. : René-Marie CASTAING, incontournable figure artistique paloise de la première moitié du XXe siècle

Dans la continuité des conférences automnales, sur le thème de l'art, Le Cercle Historique de l'Arribère (CHAR) accueille ce vendredi 17 novembre, Gabrielle Doucinet, historienne et guide-conférencière, qui parlera de l'artiste-peintre René-Marie Castaing qui, au même titre d'Ernest Gabard ou l'atelier des frères Mauméjean, fait partie des incontournables figures artistiques paloises de la première moitié du XXe siècle.

Sera également évoquée l'oeuvre de son père, Joseph Castaing, qui fut son premier professeur.

Grand prix de Rome en 1924, René-Marie Castaing perpétue dans sa peinture le goût des classiques tout en maniant avec virtuosité la couleur et en apportant beaucoup de souffle à ses compositions. 

Peinture sacrée, grands décors, portraits ou sujets intimes, l'art de René-Marie Castaing s'étend à tous les genres.

La conférence sera donnée à 18h30, à la salle du théâtre (premier étage de la mairie de Navarrenx). Entrée gratuite.

Pour en savoir plus sur René-Marie Castaing : https://www.rene-marie-castaing.com/

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2023 7 12 /11 /novembre /2023 13:09

Le récital de la chorale Murmure du Layou a enchanté le nombreux public 

PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"

Sous la direction de Jean-Claude Oustaloup, la chorale Murmure du Layou, invitée par l'association "Préchacq en daban", nous a transporté sur les chemins  "des quatre saisons d'la vie" dans une mise en scène colorée et originale ainsi qu'en témoignent la série de photos ci-dessous.

Le choeur, les solistes, les musiciens, les danseurs, les conteurs et poètes, ont assuré le spectacle qui a été particulièrement apprécié et applaudi par le public, confortablement installé, qui s'était déplacé  nombreux. Une réussite exemplaire qui en appelle d'autres. 

Le cadre de l'église  restaurée avec goût, fleurie et chauffée pour la circonstance, apporta un éclat particulier à ce concert spectacle. Les conditions idéales étaient réunies en ce samedi 11 novembre pour se laisser entrainer  dans un délicieux voyages des "quatre saisons d'la vie".

A noter que l'église de Préchacq-Navarrenx est ouverte tous les jours, ce qui, hélas, n'est pas le cas partout. On en reparlera.

PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"
PRECHACQ-NAVARRENX (église) : Un concert/spectacle aux couleurs des "4 saisons d'la vie"

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2023 5 10 /11 /novembre /2023 19:04

Lecture pour tous en libre service

A Jasses une forge, à Dognen la bascule publique, à Préchacq-Navarrenx un puits de quartier, à Ogenne Camptort la cabine téléphonique, ont été rénovés et aménagés pour accueillir une bibliothèque de rue, un espace ouvert à tous ceux qui veulent y amener des livres, en prendre pour les lire chez soi  ou sur place. 

Grâce à cette initiative des municipalités, avec l'aide de bénévoles, ces petits bâtiments d'une époque révolue ont été relookés et s'offrent une seconde vie.

 

 

 

A Dognen, "le poids des mots"

L'ancienne bascule publique

LE PETIT PATRIMOINE ACCUEILLE des BOITES à LIVRES
LE PETIT PATRIMOINE ACCUEILLE des BOITES à LIVRES
LE PETIT PATRIMOINE ACCUEILLE des BOITES à LIVRES
LE PETIT PATRIMOINE ACCUEILLE des BOITES à LIVRES

-o-o-o-

 

A Préchacq-Navarrenx, "un puits de culture"

L'ancien puits de quartier

LE PETIT PATRIMOINE ACCUEILLE des BOITES à LIVRES
LE PETIT PATRIMOINE ACCUEILLE des BOITES à LIVRES
LE PETIT PATRIMOINE ACCUEILLE des BOITES à LIVRES
LE PETIT PATRIMOINE ACCUEILLE des BOITES à LIVRES

-o-o-o-

 

A Ogenne-Camptort, "la cabine tourne la page"

L'ancienne cabine téléphonique

LE PETIT PATRIMOINE ACCUEILLE des BOITES à LIVRES
LE PETIT PATRIMOINE ACCUEILLE des BOITES à LIVRES

-o-o-o-

 

A Jasses, "la lecture forge l'esprit"

L'ancienne forge de François

LE PETIT PATRIMOINE ACCUEILLE des BOITES à LIVRES
LE PETIT PATRIMOINE ACCUEILLE des BOITES à LIVRES
LE PETIT PATRIMOINE ACCUEILLE des BOITES à LIVRES
Partager cet article
Repost0
5 novembre 2023 7 05 /11 /novembre /2023 13:11

Une belle initiative  du collectif Entraide et Paix en faveur de l'Ukraine

NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette

Ce fut une magnifique soirée, samedi 4 novembre,  en l'église Saint Germain ! Les deux groupes vocaux, Lous deus Remparts (Navarrenx) et Voyelles (Mourenx), venus gratuitement, ont offert un superbe spectacle. Avec, pour le final,  les deux groupes réunis qui ont entonné un entrainant Bella Tchao repris en choeur par un très  enthousiaste public conquis par la qualité du spectacle et heureux de participer à une bonne cause humanitaire.

Donc, agréable concert et bel élan de solidarité avec le peuple ukrainien. On ne peut que féliciter les deux chorales, le public qui a fait preuve de générosité, mais aussi le collectif Entraide et Paix qui était l'organisateur de cet évènement.

Entraide et Paix (1) a été créé à Navarrenx suite à la guerre en Ukraine. Il s'agit d'un collectif animé par Marie-Christine Piens, Pierre Lancestrémère et Béatrice Finlan qui, au micro, ont présenté le but de cette soirée. Il s'agissait de recueillir des fonds destinés à deux associations locales, le Secours Catholique partenaire de Caritas Pologne, et d'AIMA (Allons Imaginer un Monde d'Amitié), pour organiser un nouveau convoi humanitaire vers l'Ukraine. 

(1) "Entraide et Paix" : Pour joindre ce collectif, s'adresser à :  Béatrice Finlan, tél. 06 35 28 58 22  ;  Secours Catholique, place Darralde, 64190 Navarrenx.                 

 

 

                              

NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette

Photo ci-dessus, les trois représentants du collectif Entraide et Paix, Marie-Christine Piens (au micro), Pierre Lancestrémère et Béatrice Finlan, qui, eux aussi, ont été très applaudis par le public 

 

-o-o-o-

SANDRINE chef de choeur de Lous deus Remparts

SANDRINE chef de choeur de Lous deus Remparts

ALEXANDRA chef de choeur de Voyelles

ALEXANDRA chef de choeur de Voyelles

NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette
NAVARRENX : Le concert pour la paix a fait recette

Précédent article. Le nouveau livre, "L'âne se jette à l'eau" de Jan de Bartaloumè (Jean Casanave) :  L'âne de la crèche de Bethléem, en cure à Salies, se jette à l'eau pour mettre  son grain de sel 

 https://www.paysdesgaves.com/2023/10/editions.html

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2023 4 02 /11 /novembre /2023 22:14

Une super idée de cadeau pour les fêtes de fin d'année

EDITIONS/religion : En cure à Salies, "L'âne se jette à l'eau"... et met son grain de sel

Après "Le roman inachevé du boeuf de la crêche" et "Ces incroyables croyants", l'abbé Jean Casanave sous la signature de Jan de Bartaloumè (du nom de sa maison familiale de Jasses où il s'est retiré la retraite venue), a achevé sa trilogie avec "L'âne se jette à l'eau". 

Ce troisième ouvrage qui fait suite aux deux précédents nous procure un réel plaisir à le lire.... mais aussi un regret !  Car, Jean Casanave qui  a déjà écrit 7 livres, nous a confessé que  c'était  son dernier. Vraiment le dernier ? S'il résiste aux sollicitations de la maison d'édition Médiaspaul, on se consolera en lisant régulièrement ses ruminations, ses billets d'humeur, ses éditoriaux, très attendus, chaque semaine, dans son blog : https://jeancasanave.blogspot.com/

 

Pour se procurer ces livres,  on peut se rendre à la boutique de tabacs/Journaux de Michel Martin, rue principale, à Navarrenx ;

Ou bien contacter Jean Casanave, place Tamon, 64190-Jasses :  jean.casanave0064@orange.fr ; tél 06 17 43 43 57

EDITIONS/religion : En cure à Salies, "L'âne se jette à l'eau"... et met son grain de sel

A l’approche de Noël

Tous les lecteurs du « Le roman inachevé du bœuf de la crèche »(1) savent, qu’après avoir écrit ses mémoires, le ruminant a pris sa retraite et qu’il réside désormais dans un centre médicalisé au Vatican. Aidé par l’intelligence artificielle, il continue cependant de répondre aux sollicitations des « incroyables croyants »(2) déboussolés par les séismes qui secouent l’Eglise.

L’âne, qui avait servi de taxi aux apôtres, souffre d’une sévère arthrose. On lui a recommandé  une cure thermale en France. Avec bien des précautions, il « se jette à l’eau »(3). Et voilà qu’il devient, malgré lui, l’attraction d’un café philo en répondant aux questions des curistes angoissés par un monde qu’ils avaient rêvé comme un jardin fleuri et qui devient une jungle inextricable. L’âne que l’on croyait ignorant et buté ne craint pas d’aborder les questions essentielles de la vie et, pour cela, n’hésite pas à faire appel à la raison humaine et à sa Foi en Dieu. Le scepticisme et l’incrédulité de ces compagnons de piscine  ne parviennent pas à étouffer la « petite fleur espérance » qu’il cultive, en silence, malgré la fureur et le bruit.

A l’approche de Noël, offrir les ruminations du bœuf, les braiments de l’âne ou les réflexions des incroyables croyants  sera un cadeau utile autant qu’agréable.

(1)  Jan de Bartaloumè alias Jean Casanave  : « Le roman inachevé du bœuf de la crèche » (1) ; « Ces incroyables croyants » (2); « L’âne se jette à l’eau » (3)  Editions Médiaspaul. 12€ le livre.

Pour se procurer ces livres,  on peut se rendre à la boutique de tabacs/Journaux de Pierre Martin, rue principale, à Navarrenx ;

Ou bien contacter Jean Casanave, 1, place Tamon, 64190-Jasses :  jean.casanave0064@orange.fr ; tél 06 17 43 43 57

EDITIONS/religion : En cure à Salies, "L'âne se jette à l'eau"... et met son grain de sel

L'âne est en cure dans une station thermale en France. Au vu de la photo de couverture du livre, c'est à Salies-de-Béarn que le compagnon du boeuf dans l'étable de Bethléem,  est mis en scène en sa qualité de témoin de siècles d'histoire de l'humanité en quête de sens et de spiritualité.

Une trilogie autour de la question qui hante bien des consciences humaines : "Pourquoi  une église si fortement et si massivement implantée dans la culture française et européenne depuis des siècles s'est-elle si rapidement effritée au cours des trois dernières générations ?

Dans ce dernier livre, l'auteur "achève son investigation mettant en lumière les causes de l'allergie de nos contemporains vis-à-vis des moeurs et des religions traditionnelles au regard de leur recherche foisonnante de formes de vies spirituelles nouvelles".

-o-o-o-

Les 2  précédents ouvrages de la trilogie

EDITIONS/religion : En cure à Salies, "L'âne se jette à l'eau"... et met son grain de sel
EDITIONS/religion : En cure à Salies, "L'âne se jette à l'eau"... et met son grain de sel
Partager cet article
Repost0
1 novembre 2023 3 01 /11 /novembre /2023 19:46

Tombes d'hier et d'aujourd'hui, entre monuments funéraires et sépultures classiques

Le "nouveau cimetière"

Le "nouveau cimetière"

"Il est parti à quel âge ? C'était en quelle année ? " C'est écrit sur la pierre tombale.

La visite d'un cimetière, en l'occurrence celui de Navarrenx, c'est toujours émouvant. D'une tombe à l'autre les souvenirs se bousculent. Souvenir de personnes que l'on a bien connues, souvenir de personnalités qui ont marqué la ville, souvenir d'amis trop tôt disparus... Le cimetière, sanctuaire de la mémoire collective, se visite à pas lents, on échange à voix basse.

Les belle tombes en marbre brillant, toutes semblables, étaient en ce 1er novembre copieusement fleuries de chrysanthèmes. Ce sont les plus récentes, elles correspondent à  l'époque de la deuxième moitié des années 1900 et de ce début des années 2000. 

En remontant les allées on découvre des sépultures anciennes qui, dans leur diversité, tranchent avec les "modernes". Certaines sont de véritables oeuvres d'art.  Les  tombes modestes qui sont délimitées par un simple rectangle de pierres  côtoient de véritables monuments aux styles les plus variés, quelques uns ornées de sculptures et d'épitaphes. Il y a aussi ces tombes ceinturées d'une épaisse chaine ou bien de solides et harmonieuses grilles en fer forgé. Certaines ne sont pas fleuries. Il n'y a plus de famille pour venir y déposer un bouquet.  Malgré la pierre noircie et la rouille qui  fait son oeuvre, sans noms, elles gardent leur mystère et invitent au recueillement. Elles font partie du patrimoine.

C'est la vie et l'histoire de la ville qui défile, qu'on se remémore,  en remontant le temps, tombe après tombe.

JS

Sur la tombe de père Sébastien, la coquille St Jacques du pélerin, la croix basque et la bougie allumée

Sur la tombe de père Sébastien, la coquille St Jacques du pélerin, la croix basque et la bougie allumée

NAVARRENX : Un petit tour dans le cimetière en ce 1er novembre
NAVARRENX : Un petit tour dans le cimetière en ce 1er novembre
NAVARRENX : Un petit tour dans le cimetière en ce 1er novembre
NAVARRENX : Un petit tour dans le cimetière en ce 1er novembre
NAVARRENX : Un petit tour dans le cimetière en ce 1er novembre
NAVARRENX : Un petit tour dans le cimetière en ce 1er novembre

Ici, en revanche, elles sont en piteux état. Un désherbage s'imposerait dans un premier temps.

NAVARRENX : Un petit tour dans le cimetière en ce 1er novembre
NAVARRENX : Un petit tour dans le cimetière en ce 1er novembre
NAVARRENX : Un petit tour dans le cimetière en ce 1er novembre
NAVARRENX : Un petit tour dans le cimetière en ce 1er novembre
NAVARRENX : Un petit tour dans le cimetière en ce 1er novembre
NAVARRENX : Un petit tour dans le cimetière en ce 1er novembre
NAVARRENX : Un petit tour dans le cimetière en ce 1er novembre
NAVARRENX : Un petit tour dans le cimetière en ce 1er novembre
NAVARRENX : Un petit tour dans le cimetière en ce 1er novembre
NAVARRENX : Un petit tour dans le cimetière en ce 1er novembre
NAVARRENX : Un petit tour dans le cimetière en ce 1er novembre
NAVARRENX : Un petit tour dans le cimetière en ce 1er novembre
NAVARRENX : Un petit tour dans le cimetière en ce 1er novembre
NAVARRENX : Un petit tour dans le cimetière en ce 1er novembre
Partager cet article
Repost0
31 octobre 2023 2 31 /10 /octobre /2023 21:39
Lucq-de-Béarn

Lucq-de-Béarn

Navarrenx

Navarrenx

Jasses

Jasses

Angous

Angous

Sous le soleil d'automne

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2023 1 23 /10 /octobre /2023 09:27

"NON à l'OUBLI !... POUR BATIR UNE PAIX DURABLE !"

Commémoration d'une grande intensité émotionnelle 

CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France

Au camp de Gurs, la cérémonie commémorative organisée chaque année par les Allemands,  l'avant dernier dimanche d'octobre, a été, dimanche 22 octobre, d'une grande intensité émotionnelle sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France. La sécurité avait été renforcée dans le camp et ses alentours.

Dans ce contexte, les prises de paroles ont eu une résonnance particulière. Il fut beaucoup question du devoir de mémoire, des diverses formes de transmission, de pédagogie (comme le fait le conseil départemental des PA avec l'Education Nationale), pour parvenir, enfin, à bâtir une paix durable, en insistant sur qualificatif "durable".

Ci-dessous, quelques extraits des diverses interventions, traduisant par le poids des mots la gravité de la situation.

 

Stéfanie Zeidler, consule générale de la République fédérale d'Allemagne, a conclu sa prise de parole par une citation du président allemand Steinmeier adressée vendredi dernier aux membres de la communauté juive : "Ne laissons pas les assassins et les terroristes créer un clivage dans notre société. La peur est grande. Mais la cohésion est plus forte".  Et elle ajouta : "Nous le devons aux personnes dont les tombes sont ici autour de nous. Je m'incline devant leur mémoire." Elle avait débuté son intervention par ce sinistre constat : "Les images et les actualités en provenance d'Israël sont difficilement supportables. Des juifs jeunes, vieux, hommes, femmes, enfants, ont été brutalement assassinés ou kidnappés. Dans le même temps l'antisémitisme dresse une fois de plus son visage répugnant, même ici, chez nous, en France, en Allemagne, en Europe".

Sandra Boser, secrétaire d'état auprès du ministre de la culture et de la jeunesse et des sports du land de Bade-Wurtemberg : "Il n'y a pas si longtemps le programme des commémorations annuelles s'accompagnait des témoignages de personnes ayant vécu elles-mêmes l'horreur du camp. Ce n'est plus possible aujourd'hui. Nous devons donc trouver d'autres formes de transmission qui nous permettront de garder en mémoire le vécu des victimes de Gurs (...). Les bases de données, les expositions et les publications, des films et des projets musicaux , nous donnent un aperçu de ce qu'était exactement le quotidien ici à Gurs". La secrétaire d'Etat cita la documentation numérique qui retrace la vie de chaque déporté et qui est gérée par les lander de Bade-Wurtemberg, de la  Rhénanie-Palatinat et de la Sarre. Elle parla de "l'incroyable vie culturelle" qui s'était installée au camp de Gurs. Les concerts et les spectacles donnés dans la "baraque de la culture"  que la pianiste et historienne Mélina Burlaud,  avec l'association Mémoires Musicales sans Frontières, a  sorti de l'oubli grâce à une application numérique (1). Il y a aussi le film de Dietmar Schutz ("Oublier la souffrance/Les artistes derrière les barbelés de Gurs"). "Même l'art avait réussi à se frayer un passage jusque dans le camp au milieu des conditions les plus effroyables".

(1) www.visitgurs.eu

 

Stefan Schlatterer, maire de la ville d'Emmendingen, et porte-parole de la communauté juive allemande qui a la charge de l'entretien du cimetière du camp de Gurs : "Il y a 83 ans, à 6 heures du matin, les juifs d'Emmendingen ont été amenés de force hors de leur ville. Un acte qui n'a pas pu passer inaperçu.  Tout comme le pogrom de la nuit de Cristal en novembre 1938 qui s'est déroulé au vu et au su de tous. Le régime n'a pas rencontré de résistance notable lorsqu'il s'est agi de priver la population juive de ses droits et de les déporter. Nous devons tirer la leçon du passé, nous n'avons pas le droit de nous taire.

"Je suis très heureux que des jeunes issus de villes du Pays de Bade, du Palatinat et de la Sarre nous aient accompagnés aujourd'hui à Gurs. Les générations actuelles et futures doivent être informées, elles doivent savoir exactement pourquoi et comment ces crimes contre l'humanité peuvent se produire". 

Rami Suliman, président du consistoire des israélites de Bade : "Ces dernières années nous avons rencontré des témoins ici à Gurs. Ils se sont tous prononcés POUR le pardon du passé, mais CONTRE l'oubli. Ils ont clairement indiqué qu'il en allait de l'avenir de chacun et de chacune, mais aussi de la société tout entière. Les témoins de l'époque ne sont plus de ce monde. C'est maintenant à nous de faire entendre notre voix de la même façon que les habitants de Gurs n'ont pas ignoré les tracts antisémites distribués dans la nuit du 10 au 11 septembre dernier et les ont dénoncés, s'opposant avec force au poison nazi". 

Le président du consistoire des israélites de Bade est sorti du discours qu'il avait préparé pour faire un témoignage poignant sur l'actuel conflit au Proche Orient en décrivant le calvaire que vient de vivre sa soeur qui, avec sa famille, a échappé de justesse à une rafle !  Elle habite à 4 kilomètres de Gaza. Elle s'est cachée dans un bunker pendant 48 heures avec sa fille. "A sa sortie elle découvrit l'horreur des massacres ! "Il faut régler ce problème de façon durable, trouver une solution, mais laquelle ?"

Isabelle Antier, conseillère départementale d'Orthez-Salies-Sauveterre, représentant Jean-Jacques Lasserre, président du conseil départemental des PA : "Le conseil départemental dans sa session du 22 septembre dernier a adopté le voeu d'un travail en partenariat avec l'Education Nationale pour faire vivre le devoir de mémoire autour du camp de Gurs, de manière obligatoire, dans notre département.

"Dans le même esprit je rappelle qu'au titre de son programme d'action éducative pour les collégiens, le département propose déjà une action intitulée "Découverte des institutions, des lieux de mémoire et du patrimoine des PA". Dans ce cadre, des élèves d'une dizaine de collèges se sont rendus au camp de Gurs, cette année scolaire 2023-2024 . Faire vivre le devoir de mémoire est déjà une priorité départementale.

"Enfin, concernant l'important projet d'aménagement du camp de Gurs, en cours d'élaboration, le département est partie prenante."

Iñaki Echaniz, député d'Oloron, a condamné les atrocités qui viennent d'être commises en Israël :  "Je pense  aux victimes des actes terroristes abominables commis en Israël et j'adresse mon plus profond soutien  aux personnes touchées et visées". Il cita Albert Camus : "Devant les perspectives terrifiantes qui s'ouvrent à l'humanité, nous apercevons encore  mieux que la paix est le seul combat qui vaille d'être mené. Ce n'est plus une prière, mais un ordre qui doit monter des peuples vers les gouvernements, l'ordre de choisir définitivement entre l'enfer et la raison".

Le rabbin Yudowsky, de la communauté religieuse israélite de Bade, prononça le Kaddish et El Malerachamin (prières religieuses israélites)

-o-o-o-

ARCHIVES :

La force de l'art au-delà des barbeléshttps://www.paysdesgaves.com/2023/06/gurs.html

-o-o-o-

Christian Puharré, maire de Gurs, lors de son discours de bienvenue à l'entrée du camp

Christian Puharré, maire de Gurs, lors de son discours de bienvenue à l'entrée du camp

CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
Stéfanie Zeider, consuke générale de la République fédérale d'Allemagne

Stéfanie Zeider, consuke générale de la République fédérale d'Allemagne

CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
Sandra Boser, secrétaire d'Etat auprès du ministre de la culture, de la jeunesse et des sports du land de Bade-Wurtemberg

Sandra Boser, secrétaire d'Etat auprès du ministre de la culture, de la jeunesse et des sports du land de Bade-Wurtemberg

CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
Stefan Schlatterer, maire de la ville de d'Emmendingen

Stefan Schlatterer, maire de la ville de d'Emmendingen

CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
Rami Suliman, président du consistoire des Israélites de Bade

Rami Suliman, président du consistoire des Israélites de Bade

Isabelle Antier, représentant le président du conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques

Isabelle Antier, représentant le président du conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques

Iñaki Echaniz, député

Iñaki Echaniz, député

Le rabin Yudowsky, du consistoire des israélites de Bade

Le rabin Yudowsky, du consistoire des israélites de Bade

CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France

-o-o-o-

 

Hommage à Simon Veith, mort au camp de Gurs, à l'âge de 89 ans, épuisé par la faim et le froid

La délégation d'Emmendingen

La délégation d'Emmendingen

Cette année c'est Stefan Schlatterer, maire de la ville allemande d'Emmendingen, située près de Fribourg dans le pays de Bade, qui menait la délégation allemande. Il est allé se recueillir devant la tombe de Simon Veith dans le cimetière du camp de Gurs.

En 1923, dix ans avant l'arrivée au pouvoir du parti Nazi, Simon Veith avait organisé l'inauguration de l'extension de la nouvelle synagogue. "Ce fut une fête pour toute notre ville. Un concert rassemblant le choeur de la synagogue et ceux des églises protestantes et catholiques avait constitué le point culminant et symbolique de la cérémonie" a rappelé Stéfan Schlatterer.

Président de la communauté juive d'Emmendingen, Simon Veith a beaucoup oeuvré durant les années de crise économique mondiale. Il a sollicité des dons auprès de parents et de proches qui étaient aux Etats-Unis pour ensuite les distribuer, dans sa ville, à la population en détresse.

Si de nombreux citoyens juifs avaient pu émigrer à temps après l'arrivée au pouvoir des nazis, Simon Veith fit le choix de rester à Emmendingen, malgré l'avertissement de son fils qui avait fui au Brésil. 

"Il ne voulait pas admettre que ses concitoyens puissent laisser des choses arriver à lui et à sa famille,  car il s'était toujours engagé pour le bien de sa ville. Pourtant il a été déporté, on l'a laissé dépérir à Gurs dans des conditions inhumaines, à 89 ans. Il y meurt le 25 septembre 1941, épuisé par la faim et le froid"  s'indigna le maire d'Emmendingen qui, durant son discours officiel, lui a rendu un vibrant et émouvant hommage.  

 

 

 

Un groupe venu du Palatinat

Un groupe venu du Palatinat

CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France

Au cours de la réception d'honneur,  André Anès, président de la FNACA du secteur de Navarrenx,  s'est longuement entretenu  avec Marion Aoustin-Roth, nouvelle sous-préfète d'Oloron, et avec Jean-François Vergez, directeur départemental de l'Office National des Combattants et victimes de guerre (ONAC)

CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France

 

Echanges de  cadeaux et médaille d'honneur de la commune Gurs 

CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France

Lors de la réception qui suivit la cérémonie commémorative, il y eut un échange de coffrets cadeaux. Le maire Christian Puharré remit à cette occasion la médaille d'honneur de la commune de Gurs à Sandra Boser et à Stefan Schlatterer

CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
CAMP de GURS : Une cérémonie sur fond de conflit au Proche-Orient et de menaces d'attentats en France
Partager cet article
Repost0
17 octobre 2023 2 17 /10 /octobre /2023 22:02
CHAR : Les chemins romains en Béarn

Ecrit par Jeanne-Marie Larsen, le livre "Ces chemins que les Romains avaient tracé en Béarn" vient de sortir. Prix 22€

Il est édité par le Cercle Historique de l'Arribère (CHAR).

On peut se le procurer en librairie. Il est également en vente sur le site web du CHAR : www.char-navarrenx.fr (page librairie)

CHAR : Les chemins romains en Béarn
Partager cet article
Repost0
9 octobre 2023 1 09 /10 /octobre /2023 21:03

Soirée cinéma vendredi 13 octobre à 20 H 30

Serada cinèma divés lo 13 d’octobre a 8 H 30 deu ser

Entrée libre

CINEMA LE SALEYS : LA DERNIERE SEANCE du CENTENAIRE AL CARTERO

Dans le cadre du centenari Al Cartero, les Amis du Vieux Salies, en partenariat avec Accents du Sud-Hestiv’òc et le cinéma Le Saleys, proposent une soirée de cinéma ayant pour thème «la jeune création audiovisuelle occitane» avec projections et rencontre de quelques-uns de ses représentants.

Ce sera également l’occasion, pour tous les salisiens, de revoir en images cette année de commémoration.

Lo rei que s’escon (2023 – 27m) de Damien Lagouardette

"Par une nuit d’automne, quatre musiciens s’installent dans un gîte isolé au fin fond des Landes. Leur séjour est destiné à enregistrer un album de musique naturelle. L’hôte qui les héberge est intriguant. Dans ce lieu où règne une ambiance spéciale, les situations étranges vont se multiplier."

 Une co-production LOULA Productions et ÒCtele, avec la participation de TV7 Bordeaux.

Écrit et réalisé par : Damien Lagouardette Produit par : Camille Louvet Titre : « Lo Rei que s’escon » (Le Roi se cache) Langue : occitan (sous-titré français) Durée : 27 minutes

Genre :  fiction (année 2023)

Avec Arnaud Cance, Fred Handy, Julien Cabarry, Pèir-Arnaut Grosclaude Lapléchère, Marlène Veyriras, Danielle Loustaunau, Thémis Dutertre, Nimrod Dutertre, Laura Pesty, Jean Luc Landi, Marie France Dupuy.

Équipe technique. Chef opérateur : Raphaël Capel ;  1er assistant caméra : Mathis Bonneau ; 2ème assistant camera : Emma Vieira ; Chef electro-machino : Gaëtan Voté ;  Electricienne de plateau : Léa Sorrenti ; Chef opérateur son : Julien Lagraulet ;  Assistante réalisatrice : Amélie Voisin;  HMC : Laura Dupuy Caution linguistique : Théo Florence ;  Photographe de plateau : Fabio Rabouille ; Casting : Marie Lavi t ;  Montage : Damien Lagouardette ;  Mix et mastering musique : Francis Pecoste ;  Etalonnage : Romain Lécuyer ; Catering : Gilbert et Monique Lagouardette ; Musique originale : Damien Lagouardette

Rencontre avec des producteurs et acteurs  (40 m) du film, ainsi qu’avec des membres Oc tele, la television cent pour cent en occitan, qui présenteront des capsules des diverses séries et magazines

 

Al Cartero, lo centenari (2023 – 25 m)

Documentaire sur les commémorations du centenaire de la disparition du poète salisien.
Durée 25 mn,  réalisation Les Amis du Vieux Salies.
Quelques-uns des moment forts de la commémoration du centenari, filmés à la fois par des vidéastes et de personnes assistant aux manifestations, pour des témoignages collaboratifs

A l’issue des projections, un verre de l’amitié sera offert au public.
Entrée libre

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Ce pays des gaves où il fait si bon vivre
  • : Au coeur des Pyrénées-Atlantiques, entre montagne et mer, le long des belles rivières pyrénéennes que sont les gaves, ce coin du Béarn et du Pays basque au riche patrimoine (6 cités médiévales et les vignobles des appelations Jurançon et Béarn, dans un rayon de 20 km) est un petit paradis que nous vous invitons à découvrir ou à redécouvrir
  • Contact

Profil

  • Jean Sarsiat
  • Journaliste
Téléphone : 06 71 81 90 87
              sarsiat3@aol.com
  • Journaliste Téléphone : 06 71 81 90 87 sarsiat3@aol.com

Gîtes/Meublés de tourisme

Recherche