Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 novembre 2022 7 20 /11 /novembre /2022 16:15

-o-o-o-

A.G. de l'A.R.O.S. (Association des Riverains d'Orthez Sud), mercredi 23 Novembre 2022, à 19 heures, à la maison Gascoin. Ouvert à tous.

-o-o-o-

Le contournement attendu pour dévier la circulation

Le contournement attendu pour dévier la circulation

A  Orthez ça bouchonne de plus en plus. Connaissez-vous une autre ville qui, en 2022, n'a toujours pas de contournement pour se protéger des flux incessants, et sans cesse en progression, de camions et automobiles ?

Dernier en date, Sault-de-Navailles a obtenu sa voie de contournement grâce à la volonté et l'opiniâtreté de son conseil municipal.

Au sud, les bourgs des petits villages de Bugnein, Bastanès et Méritein vont être bientôt contournés avec l'édification d'un nouveau pont sur le gave d'Oloron, grâce à une nouvelle route vers Navarrenx et, en prolongement, vers l'Espagne, la Soule  et le Haut Béarn. Le gigantesque chantier bat son plein. Inauguration prévue avant l'été 2023.. 

Pour compléter l'argumentation, notons qu'en Béarn des gaves, Navarrenx, Salies-de-Béarn et Sauveterre-de-Béarn ont, depuis longtemps,  leurs "déviations" de la circulation. Entre Navarrenx et Oloron, les villages de Sus, Gurs, Geüs, Saint-Goin, Géronce, Orin, sont également, depuis longtemps,  à l'abri.

Et Orthez alors ? C'est la catastrophe. Les bouchons aux heures de pointes s'allongent de façon alarmante. Les camions représentent une nuisance et un danger permanents.

Orthez embouteillé, Orthez oublié, Orthez pollué. 

Quand Orthez sera-t-il, enfin, libéré  de ce fléau ?

J.S.

 

-o-o-o-

Communication de l'A.R.O.S. qui organise une assemblée extraordinaire suivie d'une assemblée générale

ORTHEZ : MOBILISATION pour RECLAMER le BARREAU SUD

-o-o-o-

Le projet tant attendu : 3 km au lieu des 8 km actuels

Cela fera 3 fois moins de distance ... et sans passer par le centre-ville ! 

 

ORTHEZ : MOBILISATION pour RECLAMER le BARREAU SUD

-o-o-o-

Chers adhérents et sympathisants,

Vous êtes cordialement invités à participer à l’Assemblée Générale Extraordinaire, suivie de l’Assemblée Générale Ordinaire de  notre association  A.R.O.S  qui se tiendront le mercredi 23 novembre 2022 de 19 à 20 h30  au plus tard, à la Maison Gascoin,  2 rue  Gascoin à Orthez.

  1. Ordre du jour de l’A.G.E : Proposition de modification des statuts pour porter le CA de six à dix membres au maximum (vote)
  2. Ordre du jour de l’AGO :
  • Présentation du rapport moral (vote)
  • Présentation du rapport financier (vote)
  • Approbation du maintien de la cotisation annuelle à 10 € (vote)
  • Questions diverses sur les points précédents.
  • Rappel des noms des membres actuels du CA et du bureau depuis la dernière AG.
  • Démission de Gérard DANCOISNE (vice-président) et de Gilberte ABADO (secrétaire)
  • Présentation des nouveaux candidats déjà volontaires pour entrer au CA (vote nominatif)
  • Si nombre inférieur à dix,  appel possible à d’autres candidatures. (Dans ce cas, vote)
  • Le nouveau CA élira son nouveau bureau en semaine 48 au CSC, date et heure à préciser.
  • Complément et mise à jour de listing avec les coordonnées de chaque adhérent si nécessaire (Nom, Prénom, Adresse postale, N° de Tél et adresse mail actualisée)
  • Notre AG se clôturera par le pot de l’amitié.

Dans l’attente du plaisir de nous retrouver, amitiés à chacune et à chacun,

Jean Bernard PIET, Président A.R.O.S. Tél : 06 81 55 49 39, mail : jbpiet@wanadoo.fr

….……………………………………………………………………………………………..……………….…………………………………………

En cas d’absence vous pouvez confier le pouvoir ci-dessous découpé à un autre participant.

POUVOIR :

Je soussigné……………………………………………………………………………………….…………    (Nom, prénom), donne

Pouvoir à M………………………………………………………………………………....……………   (Nom, prénom), pour me

représenter à l’A.G.E et à l’A.G.O de l’association A.R.O.S qui se tiendront le 23/11/2022 à 19 h salle de l’Arrayade, Maison Gascoin à Orthez, en prenant part aux délibérations et aux votes prévus à l’ordre du jour et que je mandate pour payer en mon nom, ma cotisation de 10 € à l’A.R.O.S

Date :………/…………/...2022.

Signature :

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2022 4 20 /10 /octobre /2022 10:58

Tout savoir sur l'éco-construction et l'éco-rénovation en Béarn, Landes et Pays basque

Au centre de la photo, l'ancienne Tannerie transformée en bureaux d'architectes du collectif Encore. Au rez-de-chaussée se tiendront les ateliers de Faites de l'Eco Habitat

Au centre de la photo, l'ancienne Tannerie transformée en bureaux d'architectes du collectif Encore. Au rez-de-chaussée se tiendront les ateliers de Faites de l'Eco Habitat

Le petit village d'Auterrive a l'honneur d'accueillir la sixième édition de "Faites de l'Eco-Habitat", importante manifestation organisée tous les ans, par la coopérative Habitat-Eco-Action, dans un lieu différent en tournant sur le Béarn, les Landes et le Pays basque.

Ce rendez-vous grand public, qui attire chaque fois des centaines de personnes, a pour mission de présenter les techniques en éco-construction et éco-rénovation ainsi que les professionnels locaux qui les pratiquent.

Conférences, bar à témoignages, ateliers et visites, sans oublier le service  restauration à base de produits locaux, sont au menu de la journée de ce samedi 22 octobre. Le charme du petit village d'Auterrive apportera un atout supplémentaire avec ses belles bâtisses alignées le long de la rue principale.  Se dressent, notamment, plantés sur les solides rochers dominant le gave, le manoir de la famille Saint-Macary et l'enfilade de bâtiments  dont la tannerie, réhabilitée, qui accueille les bureaux d'architectes du collectif Encore cofondé par Anna et Julien Chavepayre.  

Le numéro d'Octobre de la Gazette du Béarn des gaves, dirigée par Jean-Pierre Dupré consacre 11 pages à cet événement qui remet au goût du jour la démarche de construction durable, reprenant le savoir-faire des anciens avec des matériaux locaux et des techniques adaptées, qui retrouvent toute leur place et leur  efficacité dans le contexte actuel.

L'implication d'Anna et Julien Chavepayre dans l'organisation de "Faites de l'Eco-Habitat" n'est sûrement pas étrangère au choix du village d'Auterrive pour cette édition 2022.  D'ailleurs, Anna Chavepayre, architecte  franco-suédoise, qui a reçu le prix Kasper Salin 2018, la plus prestigieuse distinction décernée par l'ordre des architectes suédois, animera une conférence ce samedi à 11h30 (voir programme ci-dessous). Fervente défenseur d'une ruralité réinventée, elle conçoit des projets dont l'architecture s'ouvre sur le paysage et qui prend en compte l'ensemble des éléments avec la richesse et la multiformité qu'ils impliquent. Et toujours cette préconisation   :  "Cessons de construire des lotissements, rénovons nos villages (...) : réhabiliter l'ancien ne coûte pas plus cher ; construire moins pour vivre mieux".

Auterrive est également le village cher à notre ami Alexis Ichas, membre de l'académie de Béarn,  qui vient d'éditer la volumineuse et passionnante "Encyclopédie illustrée du gave d'Oloron" (995 pages !), véritable bible du gave que nous aurons le plaisir de présenter, très prochainement, dans les colonnes de ce blog. Auterrive et la basse vallée du gave tiennent une place importante dans ce précieux ouvrage. On peut notamment y lire : "Auterrive s'enorgueillit d'avoir été la plus petit justice seigneuriale du royaume de France.  Séparé des grands axes par son unique rue longeant le gave, il aligne de belles maisons gasconnes et béarnaises car situé exactement sur les limites d'influence des provinces de Béarn et de Gascogne..."

C'est dans ce pittoresque coeur du village, notamment la maison le Haü (ancienne propriété des Francas), la salle des fêtes qui est en face et le site de l'ancienne tannerie, que "Faites de l'Eco-Habitat" accueillera le public qui s'annonce très nombreux. Entrées gratuites.

J.S.

 

 

 

 

Demandez le programme !

AUTERRIVE : "FAITES de l'ECO-HABITAT", la fête de l'éco-habitat

Vendredi 21 octobre

Théâtre/conférence : "Le mensonge des 3 petits cochons"

Cette "conférence gesticulée" raconte une version moderne de cette fabuleuse histoire qui redonne ses lettres de noblesse à la construction paille et bois.

Entre isolation écologique et jonglerie, entre épuisement des ressources et clowneries, cette forme originale de conférence propose de faire le point sur l'habitat écologique et sur l'urgence d'agir pour changer notre société.

Les différents scénarios de fin des ressources naturelles s'entremêlent, avec des réflexions personnelles, pour changer notre regard sur le monde afin de laisser place à notre imagination pour développer des solutions alternatives.

Ce vendredi 20 octobre, à 18h30, avec Manuel Moreau de la Cie des frères Lepropre.

 

-o-o-o-

 

 La grande journée de samedi 22 octobre

ACCUEIL à partir de 9h30 (café)

Deux conférence le matin :

A 10 heures, "La construction en terre valide par le patrimoine et par la connaissance scientifique", par Alain Marcom

A 11h30, "Eloge de la gratuité", Anna Chavepeyre, architecte.

Pause déjeuner à partir de 12 heures : stands de restauration en toute convivialité, à base de produits locaux.

Bar à témoignages : discussion avec différents professionnels de l'éco-habitat qui feront part de leur expérience, apporteront des conseils, répondront aux questions...

A 14 heures, "Le bâti ancien, le bon sens ou la norme", par Yvan Bareyre, de l'Atelier du bâti ancien. 

A 14h45, Table ronde : "La construction paille : où en sommes nous ?", par les acteurs locaux de la construction paille (formateur, architecte, assureur, entrepreneur).

A 15h30, "Auto-réhabilitation accompagnée, chantiers participatifs : comment ça marche", par les professionnels d'Habitat Eco-Action

A 16h15, "Confort dans l'habitat, où en est la lumière naturelle ?", par Valentin Lahaye, du bureau d'étude Thermique Equinoxe.

A 17 heures, visite d'une installation d'assainissement écologique, avec Christophe Morotto, de l'Ecocentre Pierre et Terre.

- On pourra "mettre la main à la pâte" : Tout au long de cette journée de samedi, on découvrira des ateliers pour "mettre la main à la pâte" : Au coeur du village, sur des bâtiments existants, des professionnels vous feront découvrir les techniques de l'éco-habitat autour de la terre, de la paille, de la chaux, du bois, du métal, du chauffage, de la déconstruction et du végétal dans les bâtiments.

Egalement, visite de la maison Hourré à Labastide-Villefranche et de la Tannerie à Auterrive (bureau du collectif Encore) réhabilitées en matériaux biosourcés.

Un espace enfants, avec des animatrices, accueillera les enfants à partir de 3 ans. 

AUTERRIVE : "FAITES de l'ECO-HABITAT", la fête de l'éco-habitat
AUTERRIVE : "FAITES de l'ECO-HABITAT", la fête de l'éco-habitat

Alexis Ichas : "L'île est celle dite 'de Lassalle' et en face on aperçoit les terres de 'Galupets' où il y avait un bac au moyen-âge. Notons aussi que nous sommes à la frontière de trois provinces, la Gascogne, le Béarn et la Navarre...

"Au pied de la photo il y a encore le chemin des ouvriers de la Mâture qui rejoignaient l'auberge Tailhures située au dessus. Il y a cinq noyés à cet endroit dont un soldat allemand en 1940 en plongeant..."

AUTERRIVE : "FAITES de l'ECO-HABITAT", la fête de l'éco-habitat
AUTERRIVE : "FAITES de l'ECO-HABITAT", la fête de l'éco-habitat
Partager cet article
Repost0
28 septembre 2022 3 28 /09 /septembre /2022 16:45

Dans son cycle de conférences, l'IFOCAP-Adour fera étape au monastère de Sarrance, le jeudi 20 octobre. A 14h30, le frère Pierre Moulia sera l'invité pour parler de la vallée d'Aspe sur le thème de "l'évolution d'une vallée de montagne"

IFOCAP/Adour : Au monastère de Sarrance, une conférence sur "l'évolution de la vallée d'Aspe" animée par Pierre Moulia

Frère Pierre Moulia, moine Prémontré, officie depuis 55 ans dans la vallée d'Aspe.

Ce béarnais cap et tot a fêté, en août dernier, ses 80 printemps à Jasses, au bord du gave, sur l'île Sahouret qui est le berceau de sa famille. Passionné défenseur des langues régionales (il parle le béarnais et le basque), il est très attaché à la vallée d'Aspe, où, après avoir assuré durant un demi siècle les fonctions de curé de la vaste paroisse de 17 clochers, il passe une retraite... active !

Retiré au monastère de Sarrance, sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle, il vient de constituer une nouvelle communauté de Prémontrés. 

En bon pasteur, il offre l'hospitalité généreuse, dans son monastère, aux "brebis" qui frappent à sa porte : des pèlerins, des retraitants, et des êtres déboussolés en quête d'un refuge.

Qui mieux que lui saura nous retracer l'évolution de cette vallée et analyser ses mutations ?

Conférence le jeudi 20 octobre, à 14h30, au monastère de Sarrance. Entrée gratuite.

Pour la bonne organisation, une inscription avec le nombre de personnes est demandée soit par mail (ifocap-adour@wanadoo.fr) soit par téléphone au 06 77 55 70 80.

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2022 3 21 /09 /septembre /2022 22:15

Une réalisation exemplaire

VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités

Poutres apparentes, murs en galets du gave, volume généreux, la nouvelle salle multi activités a conservé le cachet de la vieille grange agricole, vendue à la commune par Daniel Pédehontaà . Les épaisses murailles apportent de la fraîcheur l'été et conservent un peu de chaleur l'hiver. Les travaux entrepris pour la convertir en salle polyvalente ont créé du confort dans un espace fonctionnel. 

Le nouveau site a fière allure. En plein coeur du bourg du village, il est parfaitement en harmonie avec le chapelet de belles demeures béarnaises qui bordent la rue principale (la rue du gave).

Le bâtiment offre une salle de 126 m2 au rez-de-chaussée à laquelle s'ajoutent la surface du bar et l'extension pour l'office, la cuisine et les sanitaires. A l'étage, la mezzanine de 51 m2 complète l'ensemble. 

Le maire Jacky Bourguet n'est pas peu fier de la concrétisation de ce projet qui est le fruit de 6 années de réflexions, concertations, études et suivi du chantier. Il rappelle que, dès 2016, il a bénéficié des encouragements et des conseils de Jacques Pédehontaà, élu départemental,  pour mettre le dossier sur les bons rails. Lors de l'inauguration officielle, il y a une semaine, il adressa un remerciement particulier à Corinne  Carsuzaa, secrétaire de mairie, pour son dévouement et son professionnalisme dans l'accompagnement du projet parmi les rouages complexes des administrations. Il se félicita également de la présence des nombreux élus et de la représentante de l'Etat qui l'entouraient lors de la coupure du ruban inaugural. Les ciseaux avaient été confiés à des enfants du village.

"Cette "salle pour tous" renforcera le lien social. Ce sera un lieu de réunions, de fêtes, de réceptions, et pourra également être loué pour des rassemblements" souligna le maire.

"Quand on rentre ici on s'y sent bien, c'est lumineux,  j'en aurais bien fait ma maison" s'exclama la sénatrice Frédérique Espagnac. "J'aurais envie d'y poser mes valises tellement c'est agréable" enchaîna la sous-préfète Anna NGuyen qui insista sur l'utilité d'une telle réalisation :  "Se rassembler pour faire la fête, se détendre, se cultiver...  par les temps troubles que nous vivons, le vivre ensemble c'est important".

65 % de subventions

Côté bouclage du financement, l'opération est également une belle réussite. Le coût total est de 423.310 € et le montant des subventions s'élève à 274.273 € soit 65 %, se répartissant comme suit : 151.662 € du conseil départemental ; 112.611 €  de dotation de l'Etat ; 10.000 € de la Communauté de communes du Béarn des gaves. Reste à charge pour la commune de Viellenave : 149.037 €. 

 

 

VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités
VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités
VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités
VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités
VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités
VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités
VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités
VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités
VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités

-o-o-o-

 

 

 

Les prises de parole des officiels

VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités

Jacky Bourguet, maire de Viellenave-de-Navarrenx

 

-o-o-o-

VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités

Francis Lansalot-Matras, vice-président de la Communauté de Communes du Béarn des gaves, représentant le président Jean Labour

 

-o-o-o-

VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités

Jacques Pédehontaà, vice président du Conseil départemental, représentant le président Jean-Jacques Lasserre 

 

-o-o-o-

VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités

Frédérique Espagnac, sénatrice des Pyrénées-Atlantiques

 

-o-o-o-

VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités

Iñaki Echaniz, député de la 4e circonscription des Pyrénées-Atlantiques (Oloron/St Jean-Pied-de-Port)

 

-o-o-o-

VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités

Anna Nguyen, sous-préfète d'Oloron-Sainte-Marie

 

-o-o-o-

A Viellenave on sait accueillir...

VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités
VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités
VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités

-o-o-o-

Quelques images

VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités
VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités
VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités
VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités
VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités
VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités
VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités
VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités
VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités

-o-o-o-

VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités

L'abbé Paul-Marie Boutin, nouveau curé de Navarrenx-Sauveterre a rencontré ses ouailles. Il succède à Ludovic de Lander. Son installation officielle dans la paroisse aura lieu à l'occasion de la messe du dimanche 25 septembre, à 10h30, en l'église St Germain de Navarrenx.

-o-o-o-

Discussion

Discussion

Confession ?

Confession ?

-o-o-o-

VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités

Autour du maire Jacky Bourguet, élus et anciens élus du conseil municipal qui ont soutenu et accompagnés le projet

 

-o-o-o-

 

Merci Daniel !

VIELLENAVE-de-NAVARRENX : La grange de Daniel transformée en salle multi activités

Le maire Jacky Bourguet et Daniel Pédehontaà qui a cédé la grange à la commune, plus 1000 m2 de terrain pour le parking, plus 1000 m2 pour un futur terrain de jeu. A un prix raisonnable. Daniel aime son village et les habitants lui en sont reconnaissants.

Partager cet article
Repost0
29 août 2022 1 29 /08 /août /2022 21:51
Ludovic de Lander,  à son arrivée à Navarrenx il y a 10 ans.

Ludovic de Lander, à son arrivée à Navarrenx il y a 10 ans.

-o-o-o-

Une année studieuse attend le père Ludovic à l'école biblique de Jérusalem

LUDOVIC de LANDER : LA MESSE DES ADIEUX AVANT SON DEPART EN  TERRE SAINTE

L'abbé Ludovic de Lander a célébré dimanche 28 août sa messe des adieux en l'église de Navarrenx. D'autres missions l'attendent. Dans un premier temps, dès cette fin du mois de septembre, il va partir en terre sainte, pour reprendre des études  à l'école biblique de Jérusalem.

Ludovic de Lander était arrivé à la paroisse de Navarrenx il y a dix ans. Jeune prêtre c'était  sa première charge de curé. Depuis février 2019 est venue s'ajouter la paroisse de Sauveterre.  A la tête des deux paroisses jumelles, Saint François Xavier de Navarrenx et Saint Jacques des gaves de Sauveterre il s'est pleinement investi pour "lancer une dynamique".

En fin de cérémonie Béatrice Finlan, au nom de la paroisse, et Jacques Pédehontaà, en tant qu'élu, adressèrent de vifs remerciements au père Ludovic "pour son engagement et son dynamisme au service de tous à commencer les plus humbles".

"Que de souvenirs nous avons, des bons moments partagés, mais aussi des moins bons, tout ça fait partie de nos vies. Nous vous remercions pour votre énergie, votre enthousiasme, vos initiatives. Il n'est toujours pas facile de gérer autant de paroisses.. et de paroissiens. Nous sommes si différents c'est ce qui fait notre richesse" rappela Béatrice Finlan. Elle lui souhaita "un excellent séjour studieux à Jérusalem, qui sera une expérience magnifique et si enrichissante".  Elle conclut par une invitation : "Nous espérons qu'en rentrant vous viendrez partager ce beau séjour avec nous... peut-être dans le nouveau centre paroissial nouvelle version qui vous a bien occupé et qui sera bientôt terminé".

Le hasard du calendrier liturgique faisait que cette messe était placée sous le signe de l'humilité. Ce qui fit dire à Jacques Pédehontaà, non sans humour, que c'est la raison pour laquelle "il a hésité" avant d'accepter l'invitation à prendre la parole. Le maire de Laàs souligna que  Ludovic de Lander a énormément apporté aux pèlerins  sur le chemin de Saint-Jacques, perpétuant l'accueil qui a été forgé par Sébastien Ihidoy pendant une vingtaine d'années : "Les pèlerins, mais aussi ces SDF et ces personnes dans la souffrance auxquelles tu as su donner de l'espoir et du réconfort. Je sais qu'à Jérusalem, en parallèle des études, tu vas poursuivre ta mission au service des pauvres."

A titre personnel, Jacques Pédehontaà remercia le père Ludovic "pour sa présence et son accompagnement de la commune de Laàs, jusqu'à la réunion du 30 juillet dernier, en présence de Monseigneur l'évêque, pour valider et faire de ce projet des 2 églises un  projet exemplaire". 

Avec émotion, Ludovic de Lander adressa des remerciements à tous ceux, nombreux,  qui se sont investis dans la paroisse : "Un curé seul ne pourrait rien faire. Travailler à la mission n'est pas l'affaire d'un prêtre, c'est l'affaire d'une famille. J'ai un pincement au coeur de quitter cette famille, je vous remercie pour votre affection fraternelle".  

Le prêtre rappela également qu'il avait eu, tout au long de son ministère, le soutien sans faille de son évêque : "Quand on est prêtre il y a des joies, des épreuves, parfois des croix. Mgr Aillet a toujours été un père bienveillant, il m'a toujours écouté, soutenu". 

A la fin de l'office, l'abbé de Lander invita l'assistance à se retrouver, à l'extérieur de l'église, sur le parvis, pour partager l'amical verre de l'au revoir, de l'adishatz comme on dit en Béarn.

J.S.

 

LUDOVIC de LANDER : LA MESSE DES ADIEUX AVANT SON DEPART EN  TERRE SAINTE
LUDOVIC de LANDER : LA MESSE DES ADIEUX AVANT SON DEPART EN  TERRE SAINTE
Photo souvenir après le pot de l'amitié servi sur le parvis de l'église Saint Germain

Photo souvenir après le pot de l'amitié servi sur le parvis de l'église Saint Germain

-o-o-o-

 

ARCHIVES

Photo ci-dessous :  En février 2019, en l'église de Sauveterre, Mgr Aillet confiait au curé de Navarrenx, l'abbé Ludovic de Lander, également la charge de la paroisse de Sauveterre-de-Béarn. Il s'est retrouvé à la tête des deux paroisses jumelles. 

LUDOVIC de LANDER : LA MESSE DES ADIEUX AVANT SON DEPART EN  TERRE SAINTE

 

-o-o-o-

La messe des adieux  (dimanche 28 août)  sur youtube  : http://www.youtube.com/watch?v=ufDwoFNXcVw&t=4056s

Sinon, sur moteur de recherche :  "messe à Navarrenx du 28.08.2022".

Partager cet article
Repost0
18 août 2022 4 18 /08 /août /2022 09:57

-o-o-o-

SALON de la PHOTO : ça suppute, ça suppute ...

Un soulagement. Les Rencontres photos et son salon ne partiront pas sur la côte basque ... Olivier Robinet et son association ont fait le choix de les garder en Béarn. Mais ce sera où ? Le secret est (pour l'instant) bien gardé.

Tour d'horizon qui n'engage que nous. Il n'y a pas 36 villes qui pourraient accueillir cette manifestation culturelle. Sauveterre, Navarrenx, Salies, c'est trop petit.

Alors Pau ? André Labarrère avait subrepticement négocié avec la droite Orthézienne pour s'approprier l'Elan Béarnais. François Bayrou, 40 ans après,  ne pourrait ne pas être intéressé par un programme d'envergure qui hisserait  la PHOTO à son zénith...

Mourenx ? La ville Nouvelle et son maire Patrice Laurent affichent une volonté affirmée de développer la culture et possèdent de remarquables installations (le Mix).

Oloron ? Ses industries de pointe (aviation, chocolat) sont des locomotives pour haut Béarn qui a l'ambition de soigner son image et on sait que le maire Bernard Uthurry est très ouvert au culturel.

Jurançon ? Avec son appellation contrôlée, cette ville pourrait offrir de belles cuvées photographiques dans le sillage de la route des vins.

A moins qu'une communauté de commune (Béarn des gaves, Coeur de Béarn, agglo de Pau...) ne flaire la bonne occase de valoriser son territoire à travers un projet économicoculturel ambitieux et bien ficelé...

On a rien oublié dans notre tour des possibles villes candidates ? 

-o-o-o-

Un clin d'oeil au village de Salles-Mongiscard qui nous a laissé un message téléphonique pour dire qu'il était disposé à mettre ses installations à la disposition des Rencontres Photos... 

Le propriétaire d'une exploitation viticole fait savoir qu'il propose d'ouvrir les portes de son domaine à des expositions photographiques. 

Jean-Philippe Carrère, pince sans rire,  relaie une idée originale : "Pour intéresser la ruralité à la culture, il faut surprendre, oser... Des Rencontres Photos, plein champ, sur les coteaux d'Ogenne-Camport, ça n'aurait pas de l'allure ?" Qu'en pense le président Olivier Robinet ?

 

 

Partager cet article
Repost0
17 août 2022 3 17 /08 /août /2022 20:01

-o-o-o-

Ce sera en janvier prochain, mais où ?

SALON de la PHOTO : Il aura bien lieu... mais pas à Orthez !

Lancées il y a 15 ans à Orthez, les rencontres photos et notamment le salon de la photo, n'auront plus lieu dans la cité de Fébus suite à un différend entre la l'association organisatrice et la mairie.

"Fermeture définitive.  A Orthez c'est terminé" annonce dans une photo humoristique montrant une vitrine qui a tiré le rideau, le président des Rencontres Photos, Olivier Robinet.

Annoncé pour les 16 et 17 octobre prochains à la Moutète, le salon de la photo ne se tiendra pas donc pas comme prévu. Mais la manifestation n'est pas annulée. Elle aura lieu dans une autre ville... en janvier 2023 !

Compte tenu que ce salon a pris une dimension nationale, avec notamment la participation des plus grandes firmes (Nikon, Canon, Sony etc etc), et que les expos attirent les plus grandes signatures, des villes (du Béarn et du Pays basque) soucieuses de travailler leur image  seraient  intéressées. Un accord viendrait d'être conclu et devrait être dévoilé  en septembre. A moins que d'ici là il y ait une fuite. 

Info de dernière minute : Il semblerait selon certains signes que les rencontres ne migreront pas au Pays Basque. Elles resteront en Pays de Béarn. Quant au lieu, ce sera, nous dit-on, une surprise !

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Ce pays des gaves où il fait si bon vivre
  • : Au coeur des Pyrénées-Atlantiques, entre montagne et mer, le long des belles rivières pyrénéennes que sont les gaves, ce coin du Béarn et du Pays basque au riche patrimoine (6 cités médiévales et les vignobles des appelations Jurançon et Béarn, dans un rayon de 20 km) est un petit paradis que nous vous invitons à découvrir ou à redécouvrir
  • Contact

Profil

  • Jean Sarsiat
  • Journaliste
Téléphone : 06 71 81 90 87
              sarsiat3@aol.com
  • Journaliste Téléphone : 06 71 81 90 87 sarsiat3@aol.com

Gîtes/Meublés de tourisme

Recherche